Grammaire et analyse Analyse grammaticale et analyse logique[Www.lfaculte.Com]


Чтобы посмотреть этот PDF файл с форматированием и разметкой, скачайте его и откройте на своем компьютере.
A
LBERT
H
AMON
ENSEIGNEMENT
Objectif
CONCOURS
analyse grammaticale
Couverture
Domino
Composition & mise en page
3
AVANT-PROPOS
On a trop tendance aujourdhui mpriser la grammaire avec ses excep-
tions, ses accords capricieux, son orthographe fantasque ; on a trop tendance
SOMMAIRE
LANALYSE
Sur le mot
analyse
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Lanalyse grammaticale
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Lanalyse logique
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
DE LA PONCTUATION
Rle de la ponctuation
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Remarque
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
LE NOM (OU SUBSTANTIF)
Prsentation du nom
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Fonctions du nom
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Fonctions de base
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Fonctions de circonstance
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Autres fonctions
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
AUTOUR DU NOM
Les dterminants
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Ladjectif qualificatif
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
LE PRONOM
Les six sortes de pronoms
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Le pronom personnel
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
Le pronom relatif
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Les autres pronoms
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
ANALYSE GRAMMATICALE
PRLIMINAIRES
LE VERBE
Distinctions dans lanalyse
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Linfinitif
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Le participe
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Le grondif
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES
Ladverbe
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
La prposition
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
La conjonction
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
Linterjection
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
ANALYSE LOGIQUE
LE NOM, LE PRONOM, LADJECTIF
SYNTHSES
Tout
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
Mme
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
Quelque
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
Tel
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
BIVALENCES
En analyse logique
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188
En analyse grammaticale
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189
INDEX
TABLEAUX DE CONJUGAISON
adj. :adjectif
adv. :adverbe, adverbial
ant. : antrieur
apostr. :apostrophe
attr. :attribut
c. : complment
circ. : circonstanciel
cond. : conditionnel
conj. : conjonction, conjonctive
dm. : dmonstratif
f. : fminin
imp. : imparfait
indf. :indfini
indic. :indicatif
invar. :invariable
loc. :locution
m. :masculin
n. : nom
p. :participe
pas. :pass
pers. : personnel, personne
pl.-q.-pft : plus-que-parfait
plur. :pluriel
pr. : propre
prp. : prposition, prpositive
princ. : principale
pron. : pronom
prop. : proposition
rel. : relative
sg. : singulier
sub. : subordonne
subj. : subjonctif
surc. : surcompos
v. : verbe
var. : variable
verb. : verbal
LISTE DES ABRVIATIONS
PRLIMINAIRES

LANALYSE
p. 10

DE LA PONCTUATION
p. 18
SUR LE MOT
ANALYSE
tymologie
Le mot
analyse
est tymologiquement intressant. Il vient
dun mot grec form de deux lments :
une prposition-prfixe
ana-
, aux valeurs multiples, dont
celle de de part en part, dun bout lautre
4
3
2
1
10
LANALYSE
Le sens premier de
anatomie
, cest bien le fait de dcouper
de part en part, la dissection.
Ainsi, tout comme le mdecin ou le chirurgien doivent
matriser lanatomie pour exercer au mieux leur activit,
tout locuteur utilisant la langue doit tre capable de la
LANALYSE GRAMMATICALE
Lanalyse grammaticale consiste essentiellement matri-
6
5
LANALYSE Lanalyse grammaticale
11
PRLIMINAIRES
Nota bene
1.
7
LANALYSE Lanalyse grammaticale
12
Nota bene
La fonction pithte est rserve ladjectif quali-
8
LANALYSE Lanalyse grammaticale
13
PRLIMINAIRES
Tiens
!
(verbe limpratif, employ comme interjection)
Parlons
bas
.
(adjectif qualificatif, employ en c. circ. comme un adverbe)
Cest une fille
bien
.
(adverbe, employ en pithte comme un adjectif
qualificatif)
Cest un
devoir
.
(verbe linfinitif, employ en attribut comme un nom)
Ces curiosits seront signales dans lanalyse ; voir ci-aprs,
entre autres, tout ce qui peut semployer comme nom
commun ( 20).
2.
Pour les quivalents du nom, voir 24 ; pour les qui-
valents de ladjectif qualificatif, voir 63 ; pour les qui-
valents des diffrentes subordonnes, voir 143-150.
LANALYSE LOGIQUE
Lanalyse logique consiste essentiellement matriser la
Nota bene
Pour les propositions indpendantes (ou princi-
pales) intercales ou incises, voir 129.
10
9
LANALYSE Lanalyse logique
14
La nature des subordonnes
La proposition subordonne est, gnralement, introduite
par un mot (ou une locution) de subordination ; ce subor-
donnant peut tre
12
11
LANALYSE Lanalyse logique
15
PRLIMINAIRES
Les subordonnes sans subordonnant
Il existe aussi des subordonnes sans subordonnant, qui ne
sont donc ni relatives ni conjonctives, donc plus difficiles
reprer. Il sagit
de la compltive dite infinitive :
Jentends
(quoi ?)
/
les sirnes mugir
.
(= mugir les sirnes)
de la compltive dite interrogative :
Dis-moi
(quoi ?)
/
quel temps il fait
.
(cf. Quel temps fait-il ?)
de la participiale, valeur circonstancielle.
Ses dernires affaires rgles
(= quand ses dernires affaires sont
rgles)
, / il rentre chez lui.
Il rentre chez lui,
ses dernires affaires rgles
.
Nota bene
On rencontre souvent des propositions incom-
pltes, que lon appelle elliptiques , quelles soient indpen-
dantes, principales ou subordonnes.
Rien de neuf.
( 134).

14
13
LANALYSE Lanalyse logique
16
Nota bene
Les subordonnes circonstancielles ont des qui-
15
LANALYSE Lanalyse logique
17
PRLIMINAIRES
RLE DE LA PONCTUATION
Si la langue parle, pour se faire comprendre, joue essen-
tiellement de lintonation, la langue crite, elle, doit faire
appel aux ressources de la ponctuation : point, point
dinterrogation, point dexclamation, points de suspension,
REMARQUE
Certains potes modernes suppriment lusage de la ponc-
tuation. Mais une bonne lecture, une bonne diction voix
haute, ne doit pas gner la comprhension du texte ni
son analyse.
Quartier libre
Jai mis mon kpi dans la cage
17
16
18
DE LA PONCTUATION

LE NOM (OU SUBSTANTIF)
p. 20

AUTOUR DU NOM
p. 56

LE PRONOM
p. 68

LE VERBE
p. 80

LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES
p. 89
ANALYSE
GRAMMATICALE
PRSENTATION DU NOM
Caractristiques gnrales
Le nom (ou substantif) peut tre un nom commun ou
un nom propre : il est du masculin ou du fminin ; il se
Nota bene
1.
19
18
20
LE NOM
(OU SUBSTANTIF)
Les noms communs
Le franais peut transformer en nom commun toute sorte
de mots ou de groupes de mots (nom propre, adjectif qua-
lificatif, dterminant numral, pronom, verbe, mot inva-
riable, onomatope, groupe de mots de formation diverse,
mot-phrase). Il suffit de les faire prcder dun simple
article.
un hercule un cerbre un sandwich un brie un bordeaux
le beau le vrai la gauche la droite les bons les sots
avoir un vingt en physique voyager en premire, en seconde
le moi est hassable aimer les siens le tout un rien
Nota bene
La priphrase, figure de style courante, consiste
employer plusieurs mots au lieu dun seul.
lastre du jour
(le soleil)
la reine de la nuit
(la lune)
le roi des animaux
(le lion)
la gent marcageuse
(les grenouilles)
20
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Prsentation du nom
21
ANALYSE GRAMMATICALE
Du nom au groupe du nom
Le nom (nom commun ou nom propre) se prsente
rarement seul ; cela peut se produire dans lapostrophe,
lordre, lexclamation :
Jean ! Marie ! Mdor ! Garon ! Madame ! Monsieur !
Silence ! Repos ! Malheur ! Catastrophe !
le plus souvent accompagn dun ou de plusieurs mots, qui
forment avec lui un groupe du nom, plus ou moins toff.
un chien un chien-loup le chien-loup de mes voisins
le grand chien-loup de mes voisins nouvellement installs
Les constituants du groupe du nom

Les mots qui introduisent le nom sont ses dterminants.
Ce sont
larticle (dfini, indfini, partitif) :
la
chatte
un
chaton
du
lait
Nota bene
Les dterminants peuvent parfois sassocier.
un mien
chaton
les
(
mes, ces
)
trois
chatons

Les mots qui compltent le nom sont moins immdia-
tement ncessaires. Ce sont
lՎpithte (adjectif qualificatif, adjectif numral ordinal)
22
21
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Prsentation du nom
22
lapposition (nom ou groupe du nom) :
le lion,
roi des animaux
le loup,
terreur des troupeaux
le complment du nom (nom ou groupe du nom).
un chien
de garde
un chien
de grande race
un chat
aux grands yeux verts pleins de mystre
Remarque
24
23
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Prsentation du nom
23
ANALYSE GRAMMATICALE
linfinitif-nom :
Mentir
est honteux.
(= le mensonge est honteux)
Elle aime beaucoup
lire
.
(= elle aime beaucoup la lecture)
une proposition subordonne (relative sans antcdent
ou compltive).
Qui dort
(= le dormeur)
dne.
Quil reviennebientt
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Prsentation du nom
24
FONCTIONS DU NOM
Gnralits
Les fonctions du nom (ou de son groupe) sont particuli-
rement nombreuses.
On peut les rpartir en trois grands groupes ;
FONCTIONS DE BASE
29
28
27
26
25
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions du nom
25
ANALYSE GRAMMATICALE
ou qui se trouve dans lՎtat exprim par le verbe (pour les
Nota bene
1.
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
26
3.
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
27
ANALYSE GRAMMATICALE
9.
Quand le verbe est introduit par un pronom neutre singulier,
30
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
28

LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
29
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
1.
31
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
30
Il faut donc viter de ranger le complment dagent parmi
les complments circonstanciels.

Complment dagent des verbes transitifs directs
Nota bene
1.
Il ne faut pas confondre le complment dagent
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
31
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
1.
Les deux prpositions peuvent se rencontrer
dans une mme phrase.
Une voiture approchait, conduite
par
un vieillard, escorte
de
quatre domestiques.
(
COCTEAU
)
Amlie tourna les regards vers un kiosque clair
par
32
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
32
exprime par le verbe, quil soit la voix active, passive ou
pronominale.
Jai prt un livre
mon ami Paul
.
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
33
ANALYSE GRAMMATICALE

Nota bene
1.
Il ne faut pas confondre
attribution
Nota bene
33
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
34
demeurer)
, tat qui change
(devenir, faire le, se faire, se rendre,
se changer en, se transformer en...)
:
Paul sera
mdecin
.
Tout vous est
aquilon
, tout me semble
zphyr
.(
LAFONTAINE
)
Il passe
pourun gnie
.
Il passait
pour un peusourcier
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
35
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
Dans certains cas, le verbe
tre
peut saccorder
diffremment selon que lon considre le groupe en tte comme
Nota bene
1.
Avec
eux
,
elles
ou un nom pluriel, le verbe se
Nota bene
34
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
36
Nota bene
1.
Nota bene
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de base
37
ANALYSE GRAMMATICALE

Nota bene
Pour nom
peut tre rduit
nom
(dans le registre
littraire).
FONCTIONS DE CIRCONSTANCE
35
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
38
Le complment de lieu
Le complment circonstanciel de lieu (nom ou quivalent)
possde quatre nuances, quil convient de prciser dans
lanalyse ;
le lieu o lon est (question
O ?
sans mouvement) :
Nous habitons
la campagne
; nous
y
gotons le calme.
le lieu o lon va (question
O ?
avec mouvement) :
Je vais
en ville
demain ; je passerai
chez vous
.
Nota bene
1.
Le complment de lieu peut se construire direc-
tement, sans prposition.
Il habite
rue Jean-Jaurs
.(lieu o lon est)
Elle se rendit
boulevard Raspail
.(lieu o lon va)
2.
36
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
39
ANALYSE GRAMMATICALE
Le complment de temps
Le complment circonstanciel de temps (nom ou qui-
valent) rpond la question
Quand
pose aprs le verbe.
Ils arriveront
dimanche
Nota bene
1.
Pour ladverbe de temps, voir 108.
2.
Le complment de temps peut se construire directement, sans
prposition.
Il marcha
trente jours
, il marcha
trente nuits
.(
HUGO
)
3.
38
37
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
40
Meaulnes avait ferm la fentre, tant
cause du froid
que
par crainte
dՐtre aperu du dehors
.(
ALAIN
-
FOURNIER
).
Nota bene
Une mme prposition peut introduire des
complments trs diffrents ( 187-193).

par
:
tre puni
par
son pre
(agent)
tre puni
par
erreur
(cause)
passer
par
la Suisse
(lieu par o lon passe)

pour
:
partir
pour
Rome
(lieu o lon va)
sabsenter
pour
une semaine
(temps, dure)
tre rcompens
pour
un exploit
(cause)
Le complment de manire
Le complment circonstanciel de manire (nom ou quiva-
lent) rpond aux questions
Comment ? De quelle manire ?
,
poses aprs le verbe.
Il peut se construire
soit laide dune prposition
(avec, sans, , de, par)
:
Je vous accompagnerai
avec joie
.
Elle vit
sans espoir
.
Marchez
pas feutrs
.
Jaccepte
de bon cur
.
Elle a gagn
par surprise
.
Il marchait
avec beaucoup de dignit, sans un geste inutile
.
(
CAMUS
)
soit directement, sans prposition, le nom tant accom-
pagn dun adjectif ou dun complment :
Ne parle pas la
bouche pleine
.
Il va
pieds nus
39
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
41
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
La manire peut sexprimer aussi par des
quivalents ;
ladverbe de manire ( 108) :
marcher
vite
parler
bas
Nota bene
Trs proche du complment de manire (qui
reprsente plutt un mot abstrait), le complment de moyen
41
40
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
42
Nota bene
Nota bene
1.
Le complment de comparaison peut sanalyser
comme faisant partie dune subordonne comparative elliptique
( 150) ;
comme
,
ainsi que
,
de mme que
sont dailleurs des
conjonctions de subordination.
Il est bte /
comme une oie
.
(
oie :
c. circ. de comparaison, ou s. dun
verbe sous-entendu
= comme une oie est bte
)
Elle aime les bonbons /
comme les gteaux
.
(
gteaux :
c. circ. de comparaison, ou c.o.d. dun verbe sous-entendu
= comme elle aime les gteaux
)
2.
Il en est de mme pour le complment du comparatif ( 52).
Il est aussi bte (plus bte, moins bte) /
quune oie
.
42
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
43
ANALYSE GRAMMATICALE
3.
Certaines phrases peuvent tre quivoques.
Elle aime les chocolats /
comme sa maman
.
(le c. circ. de comparaison
maman
Nota bene
Le complment de dure rpond la question
Combien de temps ?
44
43
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
44
Il est introduit par
pour
,
dans
,

,
en vue de
.
Ils luttent
pour la libert
.
Elle me tendit sa joue
pour un baiser dadieu
.(
GUILLOUX
)
Jai agi
dans ton intrt
.
Elle visait
la perfection
.
Il travaille
en vue dun succs
.
Nota bene
1.
Le complment de but est souvent un infinitif,
introduit par
pour
,
afin de
,
en vue de
,
pour ne pas
,
de peur de
,
dans lintention de
,
dans le dessein de
45
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Fonctions de circonstance
45
ANALYSE GRAMMATICALE
la concession
(avec, sans, malgr, nonobstant, en dpit de)
:
Je cours
malgr ma blessure
.
Il russit tout
sans travail aucun
.
Avec tous ses dons
, il vgte mdiocrement.
la condition
(avec, sans, en cas de)
.
Avec plus defforts
, tu russirais.
Je mennuierais
sans la lecture
.
Sans une grimace quil fit en entrant
, jamais je ne laurais reconnu.(
Nota bene
Avec

, il ne faut pas confondre le complment
circonstanciel dorigine avec le complment dattribution
( 32 N.B.3).
passer le ballon
un partenaire
.
(attribution)
prendre le ballon (lenlever, lՙter)
un adversaire
.
(origine)
AUTRES FONCTIONS
Outre les fonctions qui gravitent autour du verbe (fonc-
47
46
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
46
Les principales nuances sont la possession, la matire,
la qualit.
le vlo
de Jean
(possession)
un cadre
en or
(matire)
un peintre
de talent
(qualit)
Parmi les autres nuances, il existe celles de
lieu ( 36), temps, origine, destination :
un sjour
Rome
un dpart
pour Rome
Nota bene
1.
La prposition est parfois omise.
lhtel-
Dieu
(= lhtel de Dieu)
Bourg-
la-Reine
(= le bourg de la Reine)
un buf
gros sel
(= un buf au gros sel)
le pont
Mirabeau
le lyce
Lakanal
la tour
Eiffel
2.
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
47
ANALYSE GRAMMATICALE
4.
Dans la langue classique, le complment du nom peut
prcder le nom dont il dpend.
Comte, sois
de mon prince
prsent gouverneur.
(
CORNEILLE
)
De ce palais
jai su trouver lentre.
(
RACINE
)
Le complment du pronom
Le pronom, remplaant majeur du nom, peut, comme lui,
avoir un complment (nom ou quivalent).
Chacun
de tes amis
(chacun
deux
) sera le bienvenu.
Des six sortes de pronoms ( 73), seuls trois peuvent avoir
Nota bene
1.
Le complment du pronom dmonstratif
exprime diverses nuances.
49
48
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
48
Nota bene
Le complment du dterminant numral est
proche du complment du pronom.
Il a vendu quinze
de ses livres rares
.
Il a vendu quelques-uns
de ses livres rares
.
Le complment de ladverbe
Nota bene
1.
Le complment de ladverbe de quantit a une
nuance partitive ; si lon remplace
beaucoup
par
bien
,
de
cde la
place larticle partitif.
beaucoup de
plaisir (de chance) =
bien du
plaisir (de la chance)
2.
Le groupe de ladverbe de quantit a toutes les fonctions dun
51
50
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
49
ANALYSE GRAMMATICALE
Comme le complment du nom, il exprime des nuances
varies telles que
la cause :
fier
dun succs
clbre
pour sa gastronomie
le contenu, le moyen :
plein
de lait
plein
de fleurs
Des bouffes de vent chaud passaient, pleines
de senteurs amollissantes
.
(
FLAUBERT
)
lorigine :
natif
Nota bene
52
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
50
ce complment nest autre quune subordonne circons-
tancielle de comparaison, complte ou elliptique ( 150).
Il est plus courageux /
quon ne le dit gnralement
.
Il est aussi courageux /
que son frre
(nom)
; /
que moi
(pronom)
; /
que chacun de nous
(groupe du pronom)
; /
que sage
(adjectif)
; /
que jamais
(adverbe)
.
Le jour nest pas plus pur /
que le fond de mon cur
.(
RACINE
)
Il nՎtait ni plus ni moins abominable /
queux
; il tait seulement plus franc.
(
DIDEROT
)
Nota bene
1.
Le complment des adjectifs
suprieur
,
infrieur
,
antrieur
(vritables comparatifs, 64 N.B.3) est introduit par

53
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
51
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
1.
Quand le nom complment parat au singulier,
cest quil y a une omission ou que le nom voque la pluralit.
Il est le plus g
de la famille
.
(= des membres de la famille)
Elle est la moins qualifie
de lՎquipe
.
(= des membres de lՎquipe)
CՎtait lendroit le plus vivant
55
54
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
52
tre anim (personne ou animal) ou une chose person-
nifie, qui lon sadresse, quon interpelle ; autrement dit,
quon apostrophe.
Homme libre
, toujours tu chriras la mer.
(
BAUDELAIRE
)
Mords-les,
Fidle
.(
GENEVOIX
)
Mdor
, la niche !
Sonnez, sonnez toujours,
clairons de la pense
!(
HUGO
)
Nota bene
1.
Le mot ou le groupe de mots mis en apostrophe
ne dpend grammaticalement daucun autre mot de la proposi-
tion ; dans son analy
se, on dira seulement mis en apostrophe .
Louise
, cris une carte ta marraine (Louise :
n. pr., f. sg., mis en
apostrophe
).
2.
Isole par une ou deux virgules, lapostrophe prcde, coupe,
ou suit la proposition quelle accompagne.
Mes chers amis
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
53
ANALYSE GRAMMATICALE
6.
Lapostrophe peut tre galement un pronom personnel de la
2
e
personne (du singulier ou du pluriel).
Nota bene
1.
Lorsque lapposition est spare du nom auquel
elle est appose par une virgule ou par deux-points, on parle
d apposition dtache .
Pierrot,
le chat
56
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
54
3.
Lapposition peut tre appose un pronom
personnel :
Elle
avait t mon luxe,
LE NOM (OU SUBSTANTIF) Autres fonctions
55
ANALYSE GRAMMATICALE
Le nom commun se prsente rarement seul ( 22) ; il est
LES DTERMINANTS
Nota bene
Les dterminants sont encore parfois appels
adjectifs (adjectif possessif, adjectif dmonstratif, adjectif
indfini).
59
58
57
56
AUTOUR DU NOM
Remarques
1.
Lomission de larticle.
Noblesse
oblige.
bon
chat
, bon
rat
.
avoir
soin
prendre
garde
tenir
tte
Femmes, moine, vieillards
, tout tait descendu.
(
LAFONTAINE
)
2.
Dans lanalyse du dterminant possessif, il peut tre bon
de prciser sil a le sens rflchi (il renvoie la mme
60
AUTOUR DU NOM Les dterminants
57
ANALYSE GRAMMATICALE
LADJECTIF QUALIFICATIF
Prsentation
Ladjectif qualificatif se prsente sous laspect dun mot
simple ou dun mot compos ; il saccorde en genre (m. ou f.)
63
62
61
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
58
un adverbe :
une fille
bien
la porte
arrire
des places
debout
un superlatif au pluriel ( valeur partitive) :
un esprit
des plus raffins
(= trs raffin, trs fin)
64
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
59
ANALYSE GRAMMATICALE
POSITIF
COMPARATIF
SUPERLATIF
de supriorit
de supriorit
plus sage
relatif :
le plus sage
absolu :
trs sage
sage
dՎgalit
aussi sage
dinfriorit dinfriorit
moins sage
relatif :
le moins sage
absolu :
trs peu sage
Les adjectifs
bon
,
mauvais
Nota bene
1.
Le bon usage condamne lexpression
meilleurs
vux
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
60
Les quatre fonctions de ladjectif
Quel que soit son degr (positif, comparatif, superlatif),
ladjectif qualificatif a quatre fonctions possibles : pithte,
Nota bene
Les quivalents de ladjectif qualificatif ont eux aussi
les quatre fonctions possibles.
Jai rencontr un homme
de bonne foi
.
(pithte)
De bonne foi
, notre voisin attire la sympathie.
(pithte dtache)
66
65
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
61
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
1.
Selon sa place, le sens (sens propre ou figur) de
ladjectif peut changer.
un homme
grand
un
grand
homme
un homme
pauvre
un
pauvre
homme
2.
Nota bene
1.
LՎpithte dtache est parfois aussi appele
67
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
62
3.
Riche de sens, lՎpithte dtache quivaut (comme le
participe pithte dtache ; 104, 156) une proposition
subordonne circonstancielle.
Gentille
, elle plat tous.
(= Parce quelle est gentille)
Malade
, il refuse tout cong.
(= Bien quil soit malade)
Plus
srieux
, tu russirais.
(= Si tu tais plus srieux)
4.
Nota bene
1.
Le verbe peut tre omis devant un attribut.
Le ciel est
bleu
, mon humeur
radieuse
.
(
radieuse :
68
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
63
ANALYSE GRAMMATICALE
3.
Nota bene
1.
69
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
64
Je me sens
ragaillardi
.
(
ragaillardi :
attribut du c.o.d.
me,
donc aussi
au fminin :
Elle marche droite. Elle marche droit.
)
3.
Dans lanalyse dun adjectif qualificatif, il faut toujours
Nota bene
Le superlatif dinfriorit absolu est trs rare
demploi ; au lieu de
trs peu fort
, on dit plutt
trs faible
(en
utilisant ladjectif de sens contraire, lantonyme, au superlatif
de supriorit absolu).
fort peu joli = fort laid
bien peu propre = bien sale
70
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
65
ANALYSE GRAMMATICALE
Autres fonctions
Outre ses quatre fonctions officielles (pithte, pithte
Nota bene
1.
Avec une valeur de neutre, le groupe du super-
latif relatif peut mme prendre une fonction de complment
circonstanciel.
au plus fort
de lՎt
(c. circ. de temps, nuance date)
au plus profond
des forts
(c. circ. de lieu, nuance o lon est
ou o lon va , selon le contexte)
71
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
66
2.
Le numral ordinal, tout proche de ladjectif qualificatif, peut
avoir les mmes quatre fonctions : pithte, pithte dtache,
AUTOUR DU NOM Ladjectif qualificatif
67
ANALYSE GRAMMATICALE
LES SIX SORTES DE PRONOMS
Prsentation
Le pronom, comme le mot lindique clairement (pro-nom
= [mis] pour [le] nom), a pour mission premire de
remplacer le nom (ou son groupe).
74
73
72
68
LE PRONOM
2.
Mot variable, le pronom varie
Nota bene
1.
propos du genre, il faut souligner que, si
LE PRONOM PERSONNEL
Cest, avec le pronom relatif, le plus important des rem-
plaants du nom.
75
LE PRONOM Le pronom personnel
69
ANALYSE GRAMMATICALE
Prsentation
Nota bene
1.
On constate que, selon le contexte, une mme
76
LE PRONOM Le pronom personnel
70
SINGULIER
PLURIEL
1
re
pers. m. ou f.
jeme, moinousnous
2
e
pers. m. ou f.
tute, toivousvous
3
e
pers. m.
ille, luiils
les, leur, eux
3
e
pers. f.
ellela, luielles
les, leur, elles
3
e
pers. m. ou f.
se, soi, en, y
se, en, y
3
e
pers. neutre
ille, se, en, y
6.
Vous
remplace
tu
dans le pluriel de politesse.
Vous
tes bien aimable, Monsieur (
ou
Madame).
Vous
78
77
LE PRONOM Le pronom personnel
71
ANALYSE GRAMMATICALE
2.
Pour un pronom personnel complment, il est bon de
dire sil a le sens rflchi ou non rflchi (sil renvoie ou
LE PRONOM Le pronom personnel
72
Je
te
veux corriger.
(= je veux te corriger)
Elle
nous
LE PRONOM RELATIF
Le plus souvent, le pronom relatif remplace un mot (ou
un groupe de mots) tout en tablissant un lien, une relation
(do son nom : relatif ) entre deux propositions.
Il pratique le mtier /
que
pratiquait son pre.
(
que
remplace
le mtier
80
79
LE PRONOM Le pronom relatif
73
ANALYSE GRAMMATICALE
Lantcdent
Contrairement aux autres pronoms ( mis pour... ), pour
le relatif, on use de la formule ayant pour antcdent (tel
Nota bene
1.
Lorsque le pronom na pas dantcdent, il est
nominal ( 134).
Qui
dort dne.
Quiconque
a menti mentira.
(proverbes)
Jaime
qui
maime.
Qui
vive ?
qui
plus est
qui
mieux est
qui
pis est
Elle aura toujours de
quoi
vivre. Jirai vivre
o
tu es.
2.
Avec un pronom personnel, ou encore avec un nom (ou son
groupe) en apostrophe, il faut veiller en plus laccord en
personne pour le verbe.
Cest
toi
/
qui
gagneras.
Lecteur,
/
qui
me
voyez
tant de connaissances nobles, / ne me croyez pas
noble pour cela.
(
82
81
LE PRONOM Le pronom relatif
74

Qui
LE PRONOM Le pronom relatif
75
ANALYSE GRAMMATICALE

Quoi
Nota bene
1.
Qui
peut tre employ dans un sens archaque
( si on ) ; voir 134 N.B., 194 N.B.
Tout vient point /
qui
sait attendre.
2.
Que
a double fonction dans la relative double dune infinitive
( 137 (5), 141).
Lhomme /
que
tu vois passer / est mon professeur.
(
que :
c.o.d. de
vois
LES AUTRES PRONOMS
Le pronom possessif
Comme le pronom personnel, il varie en genre, en nombre
84
83
LE PRONOM Les autres pronoms
76
Il remplace un nom prcd dun dterminant possessif.
Nota bene
1.
Il semploie parfois comme nom.
Jaime
les miens
.
(= ma famille)
Les ntres
ont gagn.
(= nos athltes)
La vivandire vit trois ou quatre soldats
des ntres
qui venaient
elle toutes jambes.
(c. du nom, nuance partitive)
(
STENDHAL
)
2.
Complment, il a le sens rflchi ou le sens non rflchi.
Il aime
le sien
.
(rflchi)
Tu aimes
le sien
.
(non rflchi)
Le pronom dmonstratif
De forme simple ou de forme compose, il varie en genre
Nota bene
1.
Le pronom neutre
ce (c)
85
LE PRONOM Les autres pronoms
77
ANALYSE GRAMMATICALE
2.
Nota bene
1.
On(lon)
, tymologiquement lhomme , est
86
LE PRONOM Les autres pronoms
78
Dans la langue familire, il peut remplacer
je
,
tu
,
nous
,
vous
.
Il se rapproche alors du pronom personnel.
Te verra-t-
on
demain ? Alors,
on
Nota bene
1.
Qui
87
LE PRONOM Les autres pronoms
79
ANALYSE GRAMMATICALE
DISTINCTIONS DANS LANALYSE
Cest le plus variable des mots variables, avec toute sa
conjugaison. Par ailleurs, le verbe est le mot central
de la proposition, celui auquel sont rattachs les autres
membres de la proposition.
Diffrents lments entrent dans lanalyse du verbe.
Les auxiliaires
Les deux auxiliaires qui servent la conjugaison des temps
composs sont
avoir
91
90
89
88
80
LE VERBE
servir
(voir tableau 243)
courir tenir mourir partir
recevoir
(voir tableau 244)
savoir pouvoir voir vouloir
tendre
(voir tableau 245)
boire croire attendre dire faire
Nota bene
1.
Les 1
er
94
93
92
LE VERBE Distinctions dans lanalyse
81
ANALYSE GRAMMATICALE
le conditionnel, qui exprime lՎventuel :
J
aimerais
faire le tour du monde.
Nota bene
1.
96
95
LE VERBE Distinctions dans lanalyse
82
2.
Certains verbes ne se conjuguent quՈ la 3
e
personne
du singulier ; on les appelle verbes impersonnels ou uni-
personnels ( 177).
il pleut il ventait il neigera
Les quatre tours (ou tournures, ou formes)
On distingue les tours affirmatif, ngatif, interrogatif,
99
98
97
LE VERBE Distinctions dans lanalyse
83
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
Un mme temps (dun mme mode personnel)
peut exprimer plusieurs valeurs, plusieurs nuances :
indicatif prsent ;
impratif prsent.
Quant aux trois modes dits impersonnels (linfinitif, le participe
LINFINITIF
Cest la forme sous laquelle les verbes apparaissent dans
un dictionnaire. Il a tantt simple valeur de nom, tantt
pleine valeur de verbe.
Linfinitif-nom

Linfinitif, nous lavons vu, est souvent un quivalent
du nom ; on lappelle souvent nom verbal . Il a alors
toutes les fonctions possibles du nom.
Lire
(= la lecture)
est agrable.
101
100
LE VERBE Linfinitif
84

102
LE VERBE Linfinitif
85
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
Pour linfinitif prpositionnel quivalent dune
subordonne circonstancielle, voir 155.
Tu seras rcompens(e) /
pour avoirfourni
LE PARTICIPE
Nota bene
Le participe-adjectif peut devenir nom (avec
toutes les fonctions du nom).
un tudiant des commerants
un salari des dictes
Toutes les ttes se tournrent vers les
arrivants
. (
VIALAR
)
(c. circ. de lieu, o lon va)
104
103
LE VERBE Le participe
86
Le participe-verbe
LE GRONDIF
Le grondif, qui est tymologiquement sans aucun
rapport avec le participe prsent, relve plutt de lanalyse
logique, puisquil quivaut une subordonne circonstan-
cielle de temps, de cause, de condition ou de concession
( 157).
Il fredonne /
en se rasant
.
(= pendant que : temps)
Il est tomb /
en courant trop vite
.
(= parce que : cause)
Il russirait /
en travaillant mieux
.
(= si : condition)
Il russit bien /
en travaillant peu
.
(= bien que : concession)
Mme
en courant
de toutes tes forces, / tu ne les rejoindrais jamais.
(= mme si, condition)
(
VILDRAC
)
En arrivant sa ferme
, / Jacquou eut soif.
(= lorsque : temps)
(
GIONO
)
Il faut imiter les rameurs qui sapprochent du but /
en lui tournant le dos
.
(= bien que : concession)
(
RICHELIEU
)
106
105
LE VERBE Le participe
87
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
1.
Par attnuation, le grondif peut prendre
LE VERBE Le participe
88
LADVERBE
Ladverbe est un mot (ou une locution) invariable, dont le
rle, la fonction, est de modifier le sens
dun mot (verbe, adjectif, ou autre adverbe) ; on les
appelle adverbes de circonstance :
Je lis
beaucoup
.
Tu es
bien
gentille.
Il joue
trop
souvent.
dune proposition entire ; on les appelle adverbes
dopinion .
Lis-tu beaucoup ?
Oui
.
(= je lis beaucoup)
Las-tu vu ces derniers jours ?
Non
.
Il arrivera
peut-tre
demain.
Les adverbes de circonstance
Les adverbes de circonstance sont de quatre sortes ; ce sont
Nota bene
1.
Ces adverbes quivalent des groupes du nom
complments circonstanciels de mme nuance.
sagement
(= avec sagesse)
trop
(= en quantit excessive)
ailleurs
(= en un autre endroit)
alors
108
107
89
LES CLASSES
DE MOTS INVARIABLES
2.
Comme ladjectif, les adverbes peuvent avoir des comparatifs
Nota bene
1.
La locution
ne... que
nest pas ngative, mais
restrictive.
Il
n
aime
que
la musique classique.
(= il aime seulement la musique classique)
Avril
n
est
qu
109
LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES Ladverbe
90
LA PRPOSITION
Prsentation
La prposition est un mot (ou une locution) invariable,
dont le rle (la fonction) est trs important dans lanalyse
grammaticale. Comme son nom lindique, ce mot est
pr-pos , cest--dire plac devant un mot (ou un
groupe de mots), lequel mot (ou groupe) peut tre un
complment
112
111
110
LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES La prposition
91
ANALYSE GRAMMATICALE
Pour russir
, ayons lesprit dinitiative.
De son lit
quelle ne quittait que
pour quelques heures vers le milieu
du jour
, Sabine donnait des ordres
Anas
113
LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES La prposition
92
LA CONJONCTION
Prsentation
La conjonction est un mot (ou une locution) invariable,
qui sert joindre des mots ou des groupes de mots. On
distingue deux sortes de conjonctions : la conjonction de
Nota bene
La conjonction
117
116
115
114
LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES La conjonction
93
ANALYSE GRAMMATICALE
une subordonne circonstancielle de temps, de cause, de
consquence, de but, de concession, de condition ou de
comparaison
(lorsque, puisque, si... que, pour que, bien que,
si, condition que, comme, ainsi que...).
Je suis heureux /
lorsque
(
parce que
)le soleil brille.
Je suis heureux /
bien que
le ciel soit gris.
(concession)
Nota bene
Pour plus de dtails sur les subordonnes
LINTERJECTION
Linterjection est un mot (ou une locution) invariable, qui
118
LES CLASSES DE MOTS INVARIABLES Linterjection
94
ANALYSE
LOGIQUE


LES SUBORDONNES
p. 102

LES TROIS QUIVALENTS DE CIRCONSTANTIELLES
p. 148
LES TROIS TYPES DE PROPOSITIONS
Nota bene
Dans lanalyse logique dune phrase, on dit sou-
vent quil y a autant de propositions que de verbes un mode
121
120
119
96
LA PROPOSITION
quun verbe (comme tout autre mot) peut tre omis, sous-
entendu :
123
122
97
ANALYSE LOGIQUE
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.
(
DUBELLAY
)
124
98
128
127
126
125
99
ANALYSE LOGIQUE
4.
La proposition peut tre elliptique (dun ou plusieurs
mots, mme de son verbe), pour viter une rptition, dans
le style rapide (proverbes, descriptions-croquis, motions
vives, messages...).
Point dargent
, /
point de suisse
129
100
Nota bene
1.
Dans lindpendante intercale (ou incise), il y a
101
ANALYSE LOGIQUE
LES QUATRE FAMILLES
Dfinition
Les propositions subordonnes se rpartissent en quatre
grandes familles
les
relatives
, qui jouent un rle essentiel dadjectif quali-
131
130
102
LES SUBORDONNES
Le repas termin
(= quand le repas fut termin : temps)
, / on passa au
salon.
Nota bene
1.
Pour les dtails sur les subordonnes, voir ci-
aprs, 133-154.
2.
Pour les trois quivalents de propositions subordonnes
infinitif prpositionnel, participe pithte dtache, grondif
, voir 155-157.
Il sest alors lev /
aprs avoir bu un verre de vin
.(
CAMUS
)
(infinitif prpositionnel)
Ayant du temps devant moi
, / je marchais lentement.
(
132
LES SUBORDONNES Les quatre familles
103
ANALYSE LOGIQUE
LA RELATIVE
LՎtude de la subordonne relative est insparable de celle
du pronom (ou du dterminant) relatif, lequel la relie la
proposition dont elle dpend, par lintermdiaire de son
antcdent ( 81).
Voici ce grand ami /
qui ma toujours si bien paul
.
Il a un ami /
lequel ami la souvent paul
.
Ses valeurs, ses fonctions

Son premier rle tant de complter le sens de son
antcdent, on dit traditionnellement quelle est compl-
134
133
LES SUBORDONNES La relative
104
Jaime /
qui maime
, / autrement non.
(c.o.d.)
(
CH
.
D

ORLANS
)
O il y a de la gne
(c. circonstanciel de lieu)
, / il ny a pas de plaisir.
Nota bene
Lemploi de
qui
dans le sens si on , valeur
conditionnelle, est archasant ;
cf.
lexpression
comme qui dirait
(= comme si on disait , voir 195 N.B.).
Tout vient point /
qui
(= si on)
sait attendre.
135
LES SUBORDONNES La relative
105
ANALYSE LOGIQUE
Dans le salon, clair par la lumire la plus mlancolique de novembre,
deux personnes attendent, /
dont Marcel Boulenger
.(
ROMAINS
)
Lhomme fourbe /
que voil
!(
MOLIRE
)
Leurs conducteurs taient, /
qui un chemisier
,/
qui un crivain
, /
qui un oisif
.(
COCTEAU
)
Nota bene
1.
Elle peut elle-mme dpendre dune proposi-
tion elliptique (dans des descriptions-croquis, avec
voici
,
voil
),
dans des phrases exclamatives.
Ici un pommier /
qui a t plant par mon grand-pre
; l deux chnes /
que nous avons taills lanne dernire
; au fond des peupliers /
dont la
hauteur dpasse celle de la maison
.
Voici (Voil) /
qui change tout
.
Heureux /
ceux qui sont morts pour la terre charnelle
!(
PGUY
)
2.
Dans lexpression
Qui vive ?
(= Y a-t-il dans les parages
me / qui vive ? principale interrogative), la relative dpend
dune proposition entirement omise.
Son verbe
Quand il est exprim, il peut tre lindicatif, au condi-
tionnel, au subjonctif ou linfinitif.
Jai beaucoup aim le livre / que tu m
avais offert
.
Je viens de voir un film / qui te
plairait
(qui t
aurait plu
).
Tu es le meilleur ami / qui
soit
(que j
aie
).
Je nai vu me / qui
vive
.
Il a juste / de quoi
vivre
.
Vous trouverez / qui
parler
.
Remarques
1.
Le pronom relatif nest pas toujours le premier mot de
sa proposition. Cest notamment le cas
quand il fait bloc avec son antcdent :
Cequi
est dit / est dit.
Cequi
nest pas clair / nest pasfranais.
(
RIVAROL
)
Je prviendrai /
ceux qui
mauront laiss leur adresse.
Ceux qui
vivent / ce sont /
ceux qui
luttent.
(
HUGO
)
137
136
LES SUBORDONNES La relative
106
quand il est prcd dune prposition ou dune locution
prpositive :
Voil lhomme /
pourqui
(
en faveur dequi
) je vais plaider.
quand il est complment dun nom lui-mme prcd
dune prposition.
Voici le collgue /
la table de qui
(
duquel
) jai djeun hier.
2.
Parfois, par lgance, on loigne la proposition relative
de son antcdent.
La vieille
blessure
est ferme /
que
je croyais incurable.(
DUHAMEL
)
LES SUBORDONNES La relative
107
ANALYSE LOGIQUE
LES TROIS COMPLTIVES
La compltive par que

Ses fonctions
Introduite par la conjonction de subordination
que
139
138
LES SUBORDONNES Les trois compltives
108
Nota bene
1.
LES SUBORDONNES Les trois compltives
109
ANALYSE LOGIQUE

Son verbe
Le verbe de la compltive par
que
140
LES SUBORDONNES Les trois compltives
110
4.
Elle peut aussi dpendre dune proposition elliptique.
Quel bonheur
/ que tu sois l !
Des cerises ! sՎcria Georges.
Quel malheur
/ que je naie pas dargent
141
LES SUBORDONNES Les trois compltives
111
ANALYSE LOGIQUE
Nota bene
1.
Linfinitif pronominal prend parfois laspect de
lactif (le pronom rflchi est omis).
Faites donc /
taire
ces galopins.
Il envoya durement /
coucher ses autres enfants
.(
DIDEROT
)
Il
la
fit
asseoir
, la questionna, fut tonn de son langage pur.(
GIRAUDOUX
)
Les odeurs /
la font vanouir
.(
HRIAT
)
2.
Elle nest introduite par aucun subordonnant.
Jentendais /
mon pre chantonner dans son bain
.
On entendit /
quelquun monter lescalier
.(
AL
.
BERTRAND
)
Je sentais /
le sang battre mes tempes
.(
GIDE
)
3.
On rencontre la compltive infinitive aprs des verbes de
sensation
(voir, entendre, sentir...)
, aprs des semi-auxiliaires
(faire, laisser)
LES SUBORDONNES Les trois compltives
112
Nota bene
1.
142
LES SUBORDONNES Les trois compltives
113
ANALYSE LOGIQUE

Nota bene
1.
Dans le passage de linterrogation directe
linterrogation indirecte,
LES SUBORDONNES Les trois compltives
114

Les mots qui introduisent linterrogative
Les mots interrogatifs (pronoms, dterminants, adverbes)
restent tels quels, sauf les pronoms neutres
que ? quest-ce
qui ?quest-ce que ?
qui deviennent
ce qui
ou
ce que.
Que se dit-il ? (Quest-ce qui se dit ?) Dis moi /
ce qui
se dit.
Que fais-tu ? (Quest-ce que tu fais ?) Dis-moi /
ce que
tu fais.
Jamais le Commandant ne sut /
qui
avait allum le feu, / ni
comment
Nota bene
1.
Ladverbe interrogatif
comment
peut devenir
comme
.
Regardez /
comment
il opre. Regardez /
comme
il opre.
Maman, lui dit-il mi-voix, regarde
comme
je fais.
(
AYM
)
2.
Il ne faut pas confondre

si
LES SUBORDONNES Les trois compltives
115
ANALYSE LOGIQUE
Interrogative ou exclamative, elle peut tre elliptique.
Vitellius demanda /
pourquoi tant de monde
.(
FLAUBERT
)
JՎcrivis M. de Grignan, vous pouvez penser /
sur quel ton
.(
SVIGN
)
Je me rappelai quOlivier devait tre au thtre. Je savais /
quel thtre
/
Nota bene
1.
Elle est parfois seule exprime, la principale
tant omise, dans les titres de chapitres de certains livres, ou
dans un dialogue :
Ce que deviendra le globe
(
VERNE
)
Ce que devint Candide parmi les Bulgares.
(
VOLTAIRE
)
Vous aimez la musique ?
Si je laime
!
(
LESAGE
)
2.
Essentiellement c.o.d., on peut la rencontrer jumele avec un
nom c.o.d. ou avec une compltive par
que
c.o.d.
Jignore
ses intentions
LES SUBORDONNES Les trois compltives
116
linfinitif, quand il exprime une dlibration, une hsitation.
Elle ne savait / que
dire
/ ni qui
se fier
.
LES SEPT CIRCONSTANCIELLES
La temporelle

Sa fonction, sa valeur
La subordonne circonstancielle de temps (ou temporelle)
a, dans la phrase, le mme rle, la mme fonction, quun
complment circonstanciel de temps (nom ou quivalent)
dans la proposition ( 37).
Je rentre /
quand le jour tombe
.
(= la tombe du jour)
Mais au lieu dexprimer la date, elle prcise que laction
de la proposition dont elle dpend (gnralement la
principale) a lieu
144
143
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
117
ANALYSE LOGIQUE
Nota bene
1.
Elle prcde, suit ou coupe la proposition dont
elle dpend.
Quand jaurai fini
, / je ferai un tour au jardin.
Il rentra chez lui /
ds quil eut fini
.
Ce chien tait, /
lorsque je leus
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
118
au subjonctif (fait pens).
Je pars / avant quelle (ne)
soit
Nota bene
1.
Il faut savoir distinguer le conditionnel-mode
du conditionnel-temps.
Je savais quil
viendrait
/ quand il
aurait reu
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
119
ANALYSE LOGIQUE

Ses divers quivalents
La subordonne circonstancielle de temps a de nombreux
quivalents possibles,
le nom, ou son groupe ( 37) :
Au printemps, lautomne
, des grues passent.
(
GENEVOIX
)
un pronom ou son groupe :
Jarriverai
aprs toi
, mais
avant ceux
qui flnent en chemin.
un adverbe de temps ou son groupe (mme au compa-
ratif ou au superlatif) :
Il est rentr
avant-hier, trs tt, plus tt que prvu
.
Je suis sorti
Nota bene
Plusieurs quivalents peuvent se combiner dans
une mme phrase.
Le soir mme
, /
avant de nous sparer
, /
moi prsent
, / elle crivit
son mari.
(
FROMENTIN
)
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
120
La causale

Sa fonction, sa valeur
La subordonne circonstancielle de cause (ou causale) a,
dans la phrase, le mme rle, la mme fonction, quun
complment circonstanciel de cause (nom ou quivalent)
dans la proposition ( 38).
Je frissonne /
parce quil fait froid
.
(= cause du froid)
Elle indique pourquoi, pour quelle raison (vraie ou fausse)
se fait laction exprime par le verbe de la proposition dont
elle dpend.
Elle est introduite par
comme
,
puisque
,
parce que
,
du fait
que
,
vu que
,
attendu que
,
du moment que
,
sous prtexte que
,
non que...
Tu russiras /
puisque tu as bien travaill
.
Tout vous est pardonn, /
puisque je vois vos pleurs
.(
VOLTAIRE
)
Comme ils nont plus de sceptre
, / ils nont plus de flatteurs.(
MALHERBE
)
Certainement que je vous aime,... /
attendu que les honntes gens
sont rares
.(
DUMAS
)
Nota bene
1.
Elle prcde, coupe ou suit la proposition dont
elle dpend.
Parce quelle a t sage
, / elle a eu une belle image.
Elle a eu, /
parce quelle a t sage
, / une belle image.
Elle a eu une belle image, /
parce quelle a t trs sage
.
2.
La proposition dont elle dpend peut tre omise.
Pourquoi pleures-tu ?
Parce que je souffre
.
(dialogue)

Puisque je vous dis
/ quon ne la croira pas. Racontez tout de mme.
(
MAUPASSANT
)
3.
145
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
121
ANALYSE LOGIQUE
4.
Elle peut commencer par la seule conjonction
que
pour viter une rptition de conjonction ou de locution :
Puisqu
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
122
Nous sommes tous ravis, / puisquil
est revenu
.
Les ocans ne dbordent pas / parce que la providence
a prvu
Nota bene
1.
Au subjonctif, il faut bien veiller la concor-
dance des temps ( 170).
Non que je
craigne
, que je
craignisse
, que j
aie craint
, que j
eusse craint
lՎchec, mais...
2.
Si lon remplace
que
par
parce que
aprs
non
,
non pas
,
ce nest
pas
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
123
ANALYSE LOGIQUE
un infinitif prpositionnel, prcd de
de
,
pour
,
force de
,
sous prtexte de
( 155) :
Mes pieds sont clairs /
davoir touch le cur des fleurs
.(
VERHAEREN
)
Elle me fit pleurer /
force de pleurer
.(
SVIGN
)
un grondif ( 157) :
Il a provoqu un accident
en roulant trop vite
.
une proposition participiale ( 151) :
Les vacances sachevant
146
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
124
Elle indique le rsultat de laction exprime par le verbe de
la proposition dont elle dpend.
Elle est introduite par

de (telle) sorte que
,
de (telle) manire que
,
de (telle) faon
que
,
en sorte que
,
au point que
,
si bien que
,
telle(s)
enseigne(s) que
:
Il fut surpris /
au point qu
(
si bien qu
)il garda le silence.
Laurent Pasquier tait de taille mdiocre. Il se tenait bien droit, mais
il avait le col bref, la tte assez volumineuse, les paules muscles, /
en sorte que
toute son attitude exprimait le repliement, la rsistance,
la volont de mditation.
(
DUHAMEL
)

que
, annonc (de prs ou de loin) par
tant
,
tellement
,
si
,
si bien
,
tel point
, ou par ladjectif
tel(le)(s)
:
Elle est
si
ple depuis quelque temps /
que
je minquite.
Le bruit tait
tel / que
nous ne nous entendions plus.
Le jour avait t
si
beau /
que
le soir tombait avec une lenteur infinie.
(
GIONO
)
les locutions
pourque
Nota bene
1.
La conscutive suit toujours la proposition dont
elle dpend, sauf avec
pour que
, o elle peut la prcder ou
la couper.
Pour que
cela se fasse, / il suffit dun peu dentraide.
Il suffit, /
pour que
cela se fasse, / dun peu dentraide.
2.
Elle peut commencer par la seule conjonction
que
pour viter une rptition de locution :
Il fut surpris /
au point qu
il se tut /
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
125
ANALYSE LOGIQUE
3.
La locution
si bienque
peut tre tout entire ou non dans la
subordonne.
Il a beaucoup travaill, /
si bien qu
il connat la russite.
Il a
sibien
travaill / quil connat la russite.
4.
Avec
sans que
, on nemploie pas le
ne
expltif.
Cela se fit /
sans qu

elle en st rien
. (
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
126
Le monde Pasquier nest pas si clos / quon ny
sente
errer les clarts,
les souffles, les rumeurs de lunivers.
(
DUHAMEL
)
Je ne suis pas si press / que je ne
puisse
attendre quelques minutes.
(
AYM
)
Est-il si fort / quil ne
connaisse
dadversaire ?
Faites (en sorte) / que je nen
sache
rien.
Nota bene
Au subjonctif, il faut bien veiller la concordance
des temps ( 170).
Nous
faisons
en sorte / quelle nen
sache
rien.
Nous
fmes
en sorte / quelle nen
st
rien.
Dans le wagon qui la ramenait, il
fallut
le passage du train sur le pont
dAsnires / pour quAmlie
sortt
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
127
ANALYSE LOGIQUE
une indpendante, coordonnepar
Nota bene
1.
Elle suit, coupe ou prcde la proposition dont
elle dpend.
Paul lui donne le bras /
pour quelle ne tombe pas
.
Paul, /
pour quelle ne tombe pas
, / lui donne le bras.
Pour quelle ne tombe pas
, / Paul lui donne le bras.
147
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
128
2.
Elle peut commencer par la seule conjonction
que
pour viter une rptition de locution :
Je tՎcris /
pour que
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
129
ANALYSE LOGIQUE
Nota bene
1.
Il faut veiller la concordance des temps ( 170).
Il
marchait
pas feutrs / pour quon ne l
entendt
pas.
Elle
parlait
voix basse / pour que je n
entendisse
pas.
(
GIDE
)
2.
Les locutions conscutives
de manire que
,
de faon que
,
de sorte
que
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
130
une subordonne relative valeur finale ( 134).
Appelez vite un plombier /
148
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
131
ANALYSE LOGIQUE
les locutions
tandis que
,
alors que
,
lorsque
,
au lieu que
,
quand bien mme
,
(bien) loin que
(o lopposition lemporte
sur la concession).
Il se prlasse /
alors qu
elle sՎchine.
Jhsite /
alors que
tout mest favorable.
Tu me grondes, /
lorsque
tu devrais me remercier.
(
DIDEROT
)
Nota bene
1.
Elle prcde, suit ou coupe la proposition dont
elle dpend.
Bien quelle souffre
, / la jeune fille ne se plaint pas.
La jeune fille ne se plaint pas, /
bien quelle souffre.
La jeune fille, /
bien quelle souffre
, / ne se plaint pas.
2.
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
132
Il ne faut pas confondre
quoique
Nota bene
1.
Au subjonctif, il faut bien veiller la concor-
dance des temps ( 170).
bien quil
pleuve
(quil
plt
, quil
ait plu
, quil
et plu
)
2.
La locution
au lieu que
peut rgir les trois modes.
La mre parlait / au lieu que le pre
se taisait
.
Tu rves /au lieu que tu
devrais
lire.
Tout est regroup / au lieu que ce
soit
spar.
3.
La locution
tout... que
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
133
ANALYSE LOGIQUE

Ses divers quivalents
La subordonne circonstancielle de concession, ou doppo-
sition, a de nombreux quivalents possibles,
un nom, ou son groupe, complment circonstanciel de
concession ( 45) :
Avec toutes ses richesses
, il mne une vie mdiocre.
Sans grands moyens
, elle vit une existence heureuse.
Sortons un peu,
malgr
(
nonobstant, en dpit de
)
la pluie
.
Quoi ! vous mՎpouserez / malgr ce que vous tes, /
malgr la colre
dun pre
,
/ malgr votre fortune
?(
MARIVAUX
)
un pronom, ou son groupe :
Malgr elle
, / ses paupires se fermaient.
(
GENEVOIX
)
Malgr ce que vous tes
.(
MARIVAUX
)
un infinitif prpositionnel prcd de
pour
,
loin de
,
au lieu de
:
Pour tre trs riches
, ils ne sont gure gnreux.
Loin de nous dplaire
, ses arguments nous ont convaincus.
Bouvard,
au lieu de rpondre
, sourit dune manire ambigu.(
FLAUBERT
)
un grondif ( 157) :
Il russit bien /
en travaillant peu
.
Tout en ayant fait des progrs
, / il restait fragile.
une proposition participiale ( 151) :
Son mal empirant
, / il gardait pourtant bon moral.
une apposition ou une pithte dtache avec ou sans
bien que
,
quoique
:
Savant professeur
, il reste trs modeste.
Pauvre
, elle tait gnreuse.
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
134
deux indpendantes dont la premire contient les verbes
pouvoir
ou
avoir beau
:
Tu peux
(
tu as beau
)
le jurer
, / je ne te crois pas.
deux indpendantes dont la premire a son verbe au
149
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
135
ANALYSE LOGIQUE
au conditionnel, avec
au cas o
,
quand
,
quand bien mme
,
alors mme que
:
Au cas o tu
aurais
un empchement, / prviens-nous.
Ces moments me seront toujours prsents, / quand je
vivrais
cent mille ans.
(
ROUSSEAU
)
lindicatif, avec
selon que... ou que
,
suivant que... ou que
:
Selon quil russit
/
ou
(
selon
)
quil choue
, / il partira ou non lՎtranger.
Selon que
vous
serez
puissant ou misrable, /
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.(
LAFONTAINE
)
toujours lindicatif si elle est introduite par
si
.
Sil
fait
beau, / je sors
Sil
faisait
beau, / je sortirais.
Sil
avait fait
beau, / je serais sorti(e).
Nota bene
1.
Quand le verbe dont dpend la conditionnelle
par
si
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
136
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
137
ANALYSE LOGIQUE
6.
La subordonne conditionnelle est parfois seule exprime.
Pourvu quil vienne !
Si javais su !
Ah !
si elle tait l !
Si seulement javais vis plus bas !
(
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
138

Ses divers quivalents
La subordonne circonstancielle de condition a de nom-
breux quivalents,
un nom, ou son groupe, complment circonstanciel de
condition ( 45) :
En cas de besoin
, appelez-nous.
Sauf contrordre
, je reviendrai demain.
Sans la lecture
, elle sennuierait.
un quivalent de nom, pronom ou groupe de ladverbe :
Sans toi
, je serais tomb.
Avec plus de soleil
, nous aurions plus de fruits.
un infinitif prpositionnel prcd de

,
de
,
condition de
,
sans
,
moins de
,
moins que de
( 156) :
Tu aurais tort
de refuser
.
len croire
, il ny a aucun problme.
Vous chouerez,
moins
(
moins que
)
de travailler mieux
.
un grondif ( 157) :
Tu russirais mieux /
en tappliquant davantage
.
une proposition participiale ( 151) :
Le terrible tyran tu
, / ils recouvreraient la libert.
une subordonne elliptique :
ta place
, jaccepterais.
Un mtre de plus
, je perdais pied.
Plus prudent
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
139
ANALYSE LOGIQUE
tes-vous pauvre
, / signalez-vous par des vertus ;
tes-vous riche
, /
signalez-vous par des bienfaits.
(
JOUBERT
)
Vengez-moi
, / je crois tout.
(
RACINE
)
Elle serait ma fille
, / je ne laimerais pas davantage.
(
BALZAC
)
150
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
140
Nota bene
1.
Nota bene
1.
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
141
ANALYSE LOGIQUE
4.
Elle est parfois seule exprime (notamment dans les dialogues
ou avec
comme si
exclamatif).
Je men vais
Comme tu voudras
!
Comme si je navais pas devin ton mange !
5.
Complte ou elliptique, elle prcde, coupe ou suit la propo-
sition principale.
Comme sa mre
, Marine est musicienne.
Marine, /
comme sa mre
, / est musicienne.
Marine est musicienne, /
comme sa mre.
6.
Dans les parallles oratoires
(comme..., ainsi... ; de mme que...,
de mme... ; autant que..., autant... ; tel que..., tel...)
, la subor-
donne comparative prcde toujours la principale.
Comme
on voit sur la branche, au mois de mai, la rose
(vers 1)
[]
Ainsi
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
142
Nota bene
Pour viter de rpter le verbe de la principale, ou
bien on le supprime, ou bien on le remplace par le verbe
faire
.
Jaime les bonbons /
comme toi les chocolats
.
Il courait /
comme le vent dans la plaine
, / bien plus vite /
que les chiens
de la meute
.(
GENEVOIX
)
Il la souleva /
comme il aurait fait
(
et fait
)
dun ftu
.
Il avanait dune dmarche en crmaillre, passant dun trottoir lautre, /
comme nouslefaisions boulevard Saint-Germain
/ pour viter
LES SUBORDONNES Les sept circonstancielles
143
ANALYSE LOGIQUE
LA PARTICIPIALE
Ses caractristiques, sa place
Comme la compltive infinitive, la subordonne partici-
piale nest introduite par aucun mot de subordination.
Le repas termin
, / on se leva de table.
Elle se reconnat deux signes :
son verbe est au mode participe ;
La tanche
rebute
, il trouva un goujon.
(
LAFONTAINE
)
(participe pass)
La pluie ne
cessant
pas, / tout Brest se promenait dans les rues.
(participe prsent)
(
MACORLAN
)
La sieste
faite
Nota bene
152
151
LES SUBORDONNES La participiale
144
Nota bene
154
153
LES SUBORDONNES La participiale
145
ANALYSE LOGIQUE
la concession :
La pluie ne cessant pas,
/ tout Brest se promenait dans les rues.
(= Bien que la pluie ne cesst pas...)
(
MACORLAN
)
la condition.
Nous quitterons le port demain, /
Nota bene
1.
LES SUBORDONNES La participiale
146
5.
Certaines subordonnes participiales sont devenues des
expressions figes dans lesquelles il devient difficile danalyser
des propositions.
le cas
chant
sance
tenante
toutes affaires
cessantes
cela
dit
(
fait
,
tant
) ce
nonobstant
moi
vivant
Dieu
aidant
dimanche
except
(
except
le dimanche) lՎt
durant
(
durant
lՎt)
toute honte
bue
toutes choses
gales
dailleurs
LES SUBORDONNES La participiale
147
ANALYSE LOGIQUE
Dans lanalyse logique, il convient de faire une place
trois quivalents importants des propositions subordon-
nes circonstancielles ; ce ne sont pas, proprement parler,
des propositions, mais on est en droit de les isoler, condi-
tion dutiliser, propos de leur fonction, la formule
quivalent de telle circonstancielle . Ce sont : linfinitif
LINFINITIF PRPOSITIONNEL
155
148
LES TROIS QUIVALENTS
DE CIRCONSTANCIELLES
de consquence (conscutive),
avec
,
au point de
,
de manire
,
jusquՈ
,
assez... pour
,
trop... pour
:
Il gle /
pierre fendre
.
Elle chantait /
ravir
.
Je riais /

(
jusquՈ, au point d
)
en perdre le souffle
.
Tu es assez malin /
pour comprendre
.
Il eut dabord une crise dorgueil /
en perdre la tte
.(
MAUPASSANT
)
Jen fus malade /
prendre le lit
.(
CHAMSON
)
de but (finale), avec
pour
,
afin de
,
en vue de
,
de peur de
,et
(familirement)
histoire de
:
Il travaille /
pour
(
afin d, en vue d
)
assurer lavenir de lentreprise
.
Elle se htait /
de peur d
(
afin de ne pas
)
.
Tu ne russiras pas /
sans travailler
.
Tu te perdras /
moins demporter un plan
.
Jen ferais autant quelle /
vous connatre moins
.(
CORNEILLE
)
vous entendre
, / on croirait que vous navez jamais mang de cochon.
(
AYM
)
Nota bene
1.
Aprs un verbe de mouvement, linfinitif de
but peut semployer sans prposition.
Sortons /
nous arer
.
Viens /
jouer avec nous
.
Elle tait venue des Carpathes /
sembarquer Hambourg
.(
GIRAUDOUX
)
LES TROIS QUIVALENTS DE CIRCONSTANCIELLES Linfinitif prpositionnel
149
ANALYSE LOGIQUE
2.
Seule la comparative na pas dinfinitif prpositionnel ; mais,
rduite
comme
ou
que
, elle peut se doubler dun infinitif
prpositionnel de but.
Il se fit aimable /
comme pour se faire pardonner
.
Je mentrane plus pour le plaisir /
que pour gagner
.
LE PARTICIPE PITHTE DTACHE
Le participe-verbe pithte dtache peut tre aussi consi-
dr, dans lanalyse logique, comme un quivalent de
subordonne circonstancielle
de temps :
Le vainqueur saluait /
Nota bene
Tout comme ladjectif ( 67 N.B. 1), le participe
pithte dtache est parfois appel participe appos. Il vaut
mieux rserver le terme dapposition la fonction du nom.
156
LES TROIS QUIVALENTS DE CIRCONSTANCIELLES Le participe pithte dtache
150
LE GRONDIF
Comme linfinitif prpositionnel, comme le participe-
verbe pithte dtache, le grondif est un quivalent
de subordonne circonstancielle
de temps :
Je travaille toujours /
en coutant de la musique classique
.
Nota bene
Pour la valeur attnue de manire ou de moyen,
voir 106 N.B.1.
157
LES TROIS QUIVALENTS DE CIRCONSTANCIELLES Le grondif
151
ANALYSE LOGIQUE
SYNTHSES

LE NOM, LE PRONOM, LADJECTIF
p. 154

LE VERBE
p. 159

LES PRINCIPALES PRPOSITIONS
p. 175


TABLEAU RSUM DES SUBORDONNES
p. 194

CONFUSIONS VITER
p. 181

MODLES DANALYSE
p. 197

BIVALENCES
p. 188
160
159
158
154
LE NOM, LE PRONOM,
LADJECTIF

Attribut
155
SYNTHSES

Complment
du nom :
le roi
des animaux
le hron
au long bec
du pronom :
Voil ceux
de lEscaut
, voil ceux
de lAdour
.(
HUGO
)
du dterminant ou de ladjectif numral :
trois
de mes amis
le troisime
de mes fils
de ladjectif qualificatif :
Ce vase plein
de lait
, ce panier plein
de fleurs
.(
RONSARD
)
de ladverbe.
conformment
la loi
beaucoup
damis

Apostrophe
Homme libre
, toujours tu chriras la mer.
(
BAUDELAIRE
)

Apposition
le lion,
terreur des forts
la ville
de Paris
LE GROUPE DU NOM
Le nom se prsente rarement seul. Dans le groupe du
nom, on trouve :
le dterminant : article (dfini, indfini, partitif) ou
autres dterminants (possessif, dmonstratif, indfini,
interrogatif, exclamatif, relatif, numral) :
le
pain
un
pain
du
pain
mon
pain
ce
pain
chaque
pain
quel
pain ?
quel
pain !
lequel
pain
trois
pains
161
LE NOM, LE PRONOM, LADJECTIF Le groupe du nom
156
ladjectif qualificatif :
un
beau
pain
apptissant
ladjectif numral ordinal :
ses
troisime
LE PRONOM
Il remplace le nom ; il en a toutes les fonctions, quil soit :
personnel :
je
,
me
,
moi
,
nous
;
tu
,
te toi
,
vous
;
il
,
elle
,
le
,
la
,
lui
,
ils
,
eux
,
elles
,
les
,
leur
,
se
,
soi
,
en
,
y
:
Nous les
verrons en juin.
possessif :
le mien
,
le tien
,
le sien
,
le ntre
,
le vtre
,
le leur
,
la mienne
,
la tienne...
;
les miens
,
les tiens...
;
les miennes
,
les
tiennes...
:
Si ta voiture est en panne, prenons
la mienne
.
dmonstratif :
celui
,
celle
,
ce (c)
,
ceux
,
celles
;
celui-ci
,
celle-ci...
,
celui-l
,
celle-l...
,
ceci
,
cela (a)...
:
Merci
celui
162
LE NOM, LE PRONOM, LADJECTIF Le pronom
157
SYNTHSES
indfini :
personne
,
rien
,
nul
,
aucun
,
chacun
,
tous
,
tout
,
on
,
quelquun
,
quelque chose
,
autrui
,
certains
,
plusieurs...
Personne
nest encore parti.
LADJECTIF QUALIFICATIF
Ses trois degrs

Positif
sage

Comparatif
plus sage
(supriorit)
aussi sage
(galit)
moins sage
(infriorit)

Superlatif
le plus sage, trs sage
(supriorit, relatif ou absolu)
le moins sage, trs peu sage (
infriorit, relatif ou absolu)
Nota bene
Trop sage
exprime une nuance de comparatif de
supriorit ( 64 N.B.6).
Ses quatre fonctions
pithte :
Une
jeune
fermire.
pithte dtache :
Jeune
, elle marchait dun pas alerte.
165
164
163
LE NOM, LE PRONOM, LADJECTIF Ladjectif qualificatif
158
CONJUGAISON
Le verbe est le mot central de la proposition, celui dont
dpend les autres membres de la phrase ; il est indispen-
sable de le matriser.
166
159
LE VERBE
Tableau
Conjugaison du verbe
laver
(1
er
167
LE VERBE Conjugaison
160
ACTIF
PASSIF
PRONOMINAL
Indicatif
Prsent
je lave
je suis lav(e)
je me lave
Imparfait
je lavais
jՎtais lav(e)
je me lavais
Pass simple
je lavai
je fus lav(e)
je me lavai
Pass compos
jai lav
jai t lav(e)je me suis lav(e)
Pass antrieur
jeus lav
jeus t lav(e)je me fus lav(e)
Pl.-q.-parfait
javais lav
javais t lav(e)je mՎtais lav(e)
Futur simple
je laverai
je serai lav(e)je me laverai
Futur antrieur
jaurai lav
jaurai t lav(e)je me serai lav(e)
Futur du pass
je laverais
je serais lav(e)je me laverais
Futur ant. du pass
jaurais lav
jaurais t lav(e)je me serais lav(e)
Conditionnel
Prsent
je laverais
je serais lav(e)je me laverais
Pass 1
re
forme
jaurais lav
jaurais t lav(e)je me serais lav(e)
Pass 2
e
forme
jeusse lav
jeusse t lav(e)je me fusse lav(e)
Impratif
Prsent
lave
sois lav(e)
lave-toi
Pass
aie lav
(inusit)
(inusit)
Subjonctif
Prsent
que je lave
que je sois lav(e)que je me lave
Imparfait
que je lavasseque je fusse lav(e)que je me lavasse
Pass
que jaie lavque jaie t lav(e)que je me sois lav(e)
Pl.-q.-parfait
que jeusse lavque jeusse t lav(e)que je me fusse lav(e)
Infinitif
Prsent
laver
tre lav(e)(s)
se laver
Pass
avoir lav
avoir t lav(e)(s)sՐtre lav(e)(s)
Participe
Prsent
lavant
tant lav(e)(s)se lavant
Pass
ayant lav
ayant t lav(e)(s)sՎtant lav(e)(s)
ou
lav(e)(s)
Grondif
Prsent
en lavant
en tant lav(e)(s)en se lavant
Les modes

Lindicatif
Lindicatif est le mode qui compte le plus de temps.
168
LE VERBE Conjugaison
161
SYNTHSES
ACTIF
PASSIF
PRONOMINAL
Pass surc.
jai eu lav
jai eu t lav(e)je me suis eu lav(e)
Pl.-q.-pft. surc.
javais eu lavjavais eu t lav(e)je mՎtais eu lav(e)
Futur ant. surc.
jaurai eu lavjaurai eu t lav(e)je me serai eu lav(e)
Futur ant. du pas. surc.
jaurais eu lavjaurais eu t lav(e)je me serais eu lav(e)
Futur prochain
je vais laverje vais tre lav(e)je vais me laver
Futur prochain du pass
jallais laverjallais tre lav(e)jallais me laver
Pass rcent
je viens de laverje viens dՐtre lav(e)je viens de me laver
Pass rc. du pass
je venais de laverje venais dՐtre lav(e)je venais de me laver

Le grondif
Le grondif nest pas, comme on le dit trop souvent, le
participe prsent prcd de la prposition
en
; ce sont
deux modes diffrents, que le franais a rapprochs, mais
que litalien continue de bien distinguer.
chantant
(= cantante)
en chantant
(= cantando)
Nota bene
Des grondifs italiens ont donn de nombreux
termes musicaux.
crescendo decrescendo accelerando diminuendo scherzando...
Les barbarismes verbaux
Pour viter les barbarismes verbaux dans la conjugaison, il
convient surtout de bien matriser
les passs simples :
On crit donc :
Nota bene
Certains verbes nont pas de pass simple :
braire
,
bruire
,
clore
,
frire
,
luire
,
patre
,
absoudre
169
LE VERBE Conjugaison
162
1
er
GR
.2
e
GR
.3
e
GR
.
-ai
-is-is
-us-ins
-as-is-is
-us-ins
-a
-it-it
-ut-int
-mes-mes-mes-mes-nmes
-tes-tes-tes-tes-ntes
-rent-irent-irent-urent-inrent
je chantaije rougisje servisje connusje (re)tins /
je (re)vins
les futurs simples :
il payera
(ou
il paiera
)
il courra il pourra il verra
(mais
il pourvoira
)

il enverra il cueillera il acquerra il conclura
Nota bene
Les verbes sans pass simple ne peuvent donc pas
avoir de subjonctif imparfait.
LE VERBE Conjugaison
163
SYNTHSES
1
er
GR
.2
e
GR
.
-ai-asse-is-isse
-as-asses-is-isses
-a-t-it-t
-mes-assions-mes-issions
-tes-assiez-tes-issiez
-rent-assent-irent-issent
3
e
GR
.
-is-isse-us-usse-ins-insse
-is-isses-us-usses-ins-insses
-it-t-ut-t-int-nt
-mes-issions-mes-ussions-nmes-inssions
-tes-issiez-tes-ussiez-ntes-inssiez
-irent-issent-urent-ussent-inrent-inssent
LA CONCORDANCE DES TEMPS
AU MODE SUBJONCTIF
Dans une proposition subordonne dont le verbe est au
subjonctif (par exemple dans une compltive par
que
),
lemploi de ses quatre temps obit la rgle appele
concordance des temps .
Verbe principal au prsent ou au futur
Lorsque le verbe principal est au prsent ou au futur de
lindicatif, le verbe subordonn est au subjonctif prsent
(simultanit) ou pass (antriorit).
Je
souhaite
/ quil
lise
(quil
ait lu
) ce livre.
Verbe principal au pass
Lorsque le verbe principal est un temps du pass de
lindicatif, le verbe subordonn est au subjonctif imparfait
(simultanit) ou plus-que-parfait (antriorit).
Je
souhaitai(s)
/ quil
lt
(quil
et lu
) ce livre.
Remarques
1.
173
172
171
170
LE VERBE La concordance des temps au mode subjonctif
164
2.
LES VERBES PRONOMINAUX
Les quatre types des verbes pronominaux
Selon le sens du pronom rflchi, on distingue quatre
types de verbes pronominaux.
175
174
LE VERBE Les verbes pronominaux
165
SYNTHSES

Dans les pronominaux
rflchis
, le pronom compl-
Nota bene
Ces pronominaux de sens vague sont de simples
quivalents de verbes actifs ordinaires.
sapercevoir de
(= constater)
semparer de
(= prendre)
sen aller
(= partir)
se faire vieux
(= vieillir)
se trouver l
(= tre l)
se servir de
(= utiliser)
LE VERBE Les verbes pronominaux
166
Un verbe pour plusieurs sens

Un mme verbe peut tre employ dans les quatre
types.
Il
saperoit
dans la glace.
(rflchi)
Ils
saperoivent
dans la rue. (
rciproque)
Le clocher
saperoit
de loin.
(= est aperu : passif)
Je
maperois
de mon erreur.
(= je constate : essentiellement pronominal)

Au pluriel, il peut y avoir quivoque entre sens rflchi
Nota bene
Pour laccord du participe pass des verbes prono-
minaux, voir ci-aprs 186.
LES VERBES IMPERSONNELS
Les verbes impersonnels
Les verbes impersonnels (appels galement unipersonnels)
nexistent quՈ la 3
e
personne du singulier de la voix active
Nota bene
Ils peuvent semployer personnellement, mais
avec un sens figur.
Les ptales
neigent
sur le tapis.
Les questions
pleuvaient
.
178
177
176
LE VERBE Les verbes impersonnels
167
SYNTHSES
Lemploi impersonnel de verbes personnels
Certains verbes personnels peuvent semployer en tour-
nure impersonnelle ;
le verbe
tre
180
179
LE VERBE Les verbes impersonnels
168
4.
Dans lemploi des verbes impersonnels,
il
nest que le
LACCORD DU PARTICIPE PASS
Le participe pass employ seul
Le participe pass employ seul, comme verbe ou comme
Nota bene
Sont invariables
les locutions figes du style juridique :
lu
182
181
LE VERBE Laccord du participe pass
169
SYNTHSES
Le participe employ avec lauxiliaire
tre
Le participe pass des verbes conjugus avec
tre
(verbes
Nota bene
1.
Pour les verbes pronominaux (qui utilisent
lauxiliaire
tre
), voir ci-aprs, 186.
2.
Pour les impersonnels qui se conjuguent avec lauxiliaire
tre
,
le participe reste invariable.
Il est
arriv
une catastrophe.
Il tait
tomb
des grlons.
3.
Avec
nous
184
183
LE VERBE Laccord du participe pass
170
Cas particuliers

Nota bene
Certaines expressions figes sont invariables.
Nous lavons
chapp
belle. Il me la
baill
belle.

Avec un infinitif qui suit, il ny a pas daccord (rgle
simplifie).
Je les ai
envoy
chercher.
(
les
nest pas c.o.d. de
ai envoy
mais de
chercher = jai envoy [quelquun] les chercher
)
Voil la route quon ma
dit
tre la plus courte.
(
qu
nest pas c.o.d. de
a dit
185
LE VERBE Laccord du participe pass
171
SYNTHSES
Nota bene
Quand
fait
est suivi dun infinitif, il ne saccorde
LE VERBE Laccord du participe pass
172
abond
accd
agi
bavard
bondi
circul
complu
dormi
t
failli
fallu
geint
gmi
menti
mugi
nag
nui
pch
pri
plu (plaire)
plu (pleuvoir)
remdi
ragi
ri
rd
rougi
sembl
suffi
tonn
touss
vivot
voyag
Avec un verbe pronominal
Pour bien accorder le participe pass dun verbe pronomi-
nal, il est ncessaire de savoir distinguer les quatre types
( 175).

Nota bene
1.
Le participe
fait
suivi dun infinitif reste
toujours invariable.
Elle sest
fait
teindre.
Elle sest
fait
teindre les cheveux.
2.
186
LE VERBE Laccord du participe pass
173
SYNTHSES
Elle sՎtait
crue
malade.
Ils se sont
faits
LE VERBE Laccord du participe pass
174


Complment du nom.
une tasse
caf

Complment dadjectif.
agrable
la vue

Complment dattribution.
donner
un camarade

Complment circonstanciel de lieu (o lon est).
vivre
la campagne

Complment circonstanciel de lieu (o lon va).
aller
la ville

Complment circonstanciel de temps.
arriver
lheure

Complment circonstanciel de manire.
aller
grands pas

Complment circonstanciel de moyen.
pcher
187
175
LES PRINCIPALES
PRPOSITIONS
DE

188
LES PRINCIPALES PRPOSITIONS
De
176

Apposition.
la ville
de Paris

Attribut du c.o.d.
traiter quelquun
de chenapan
EN

Complment de nom.
une montre
en or

Complment dadjectif.
fort
en sport

Complment circonstanciel de lieu (o lon est).
vivre
en ville

Complment circonstanciel de lieu (o lon va).
aller
en Italie

Complment circonstanciel de temps.
se baigner
en t

Complment circonstanciel de manire.
avancer
en ordre

Complment circonstanciel de comparaison.
agir
en personne responsable

Complment circonstanciel de point de vue.
lemporter
en intelligence

Grondif.
siffler
en travaillant
DANS

Complment circonstanciel de lieu (o lon est).
tre
dans la lune
190
189
LES PRINCIPALES PRPOSITIONS
En
177
SYNTHSES

Complment circonstanciel de lieu (o lon va).
entrer
dans leau

Complment circonstanciel de temps.
partir
dans la soire

Complment circonstanciel de but.
agir
dans lintrt commun
PAR

Complment de nom.
POUR

Complment de nom.
un coiffeur
pour dames
192
191
LES PRINCIPALES PRPOSITIONS
Par
178

Complment dadjectif.
bon
pour les animaux

Complment dattribution.
cueillir des fleurs
pour sa mre

Complment circonstanciel de lieu (o lon va).
partir
pour lAmrique

Complment circonstanciel de quantit (dure).
partir
pour trois mois

Complment circonstanciel de but.
travailler
pour son plaisir

Complment circonstanciel dՎchange.
il
pour il
, dent
pour dent
.

Complment circonstanciel de cause.
tre condamn
pour vol

Complment circonstanciel de proportion.
grand
pour son ge

AVEC

Complment de nom.
193
LES PRINCIPALES PRPOSITIONS
Avec
179
SYNTHSES

Complment circonstanciel dopposition.
lutter
avec un concurrent

Complment circonstanciel de cause.
Avec son talent
, il russira.

Complment circonstanciel de concession.
Avec tous ses dons
, il vgte.

Complment circonstanciel de condition.
Avec du travail
, tu russirais.
REMARQUES
1.
Parfois, le sens de la prposition est trs attnu.
aimer

rire
(= aimer rire)
2.
Parfois, des prpositions ont des valeurs voisines.
rver

... rver
de
... rver
sur
...
3.
La prposition
sans
fait cho
avec
194
LES PRINCIPALES PRPOSITIONS Remarques
180
QUI

Pronom relatif.
Lisez ces nouveaux romans
qui
font rver.

Pronom interrogatif en interrogation directe ou en
interrogation indirecte.
Qui
a tlphon ?
Qui
as-tu vu ?
(interrogation directe)
Dis-moi
qui
a tlphon ;
qui
tu as vu.
(interrogation indirecte)
Nota bene
Dans un tour archaque,
qui
signifie si on .
Tout vient point,
qui
sait attendre.
Comme
qui
dirait...
Il faut avoir de la sant,
qui
peut.
(
MONTAIGNE
)
QUE

Pronom relatif.
Lhomme
que
jai salu est mon confrre.
CՎtait lanne
qu
il a fait si chaud.

Pronom interrogatif : dans linterrogation directe ou
dans linterrogation indirecte.
Que
fais-tu l ?
(interrogation directe)
Il ne sait
que
faire.
(interrogation indirecte)

Adverbe de quantit (exclamatif).
Que
tu es sage !
Que
deau !
Que
deau !

Adverbe dinterrogation.
Que
(= pourquoi)
nՎtiez-vous prsent hier ?

Conjonction-particule du subjonctif.
Qu
il entre !
Qu
elles se taisent !
196
195
181
CONFUSIONS
VITER

Conjonction de subordination dans la compltive,
la circonstancielle de but, de cause, de temps, de cons-
quence, de comparaison.
Jespre
que
vous viendrez.
(compltive)
Viens,
que
je te flicite.
(circonstancielle de but)
Qua-t-il donc
qu
il est si triste ?
(circonstancielle de cause)
Je ne te lcherai pas
que
tu naies avou.
(circonstancielle de temps)
Il est timide
que
cen est une maladie.
(circonstancielle de consquence)
Il est plus timide
que
tu ne crois.
(circonstancielle de comparaison)
Nota bene
1.
Dans une seconde circonstancielle, la conjonc-
tion
que
O

Adverbe de lieu, devenu, par glissement, pronom relatif.
Voici la maison /
o
je suis n.

Nota bene
Ou
(sans accent) qui signifie ou bien est une
conjonction de coordination.
Quelle saison prfres-tu ? lՎt
ou
lhiver ?
197
CONFUSIONS VITER
O
182
QUAND

Conjonction de subordination marquant le temps ou
la supposition.
Tu peux venir /
quand
tu voudras.
Quand
tu y consacrerais tes nuits, / tu ne trouverais pas la solution
de ce problme.
(quand = mme si, quand bien mme)

Adverbe interrogatif dans linterrogation directe ou
dans linterrogation indirecte.
Quand
viendras-tu ?
(interrogation directe)
Dis-moi /
quand
tu viendras.
(interrogation indirecte)
Nota bene
Quant
(avec un
t
) est une locution prpositive.
Quant
COMME

Conjonction de subordination marquant la cause, le
temps ou la comparaison.
Comme
tu insistes, je te suivrai.
(cause)
Il arriva,
comme
je sortais.
(temps)
Il parle
comme
un livre.
(comparaison)

Adverbe exclamatif (quantit).
Comme
tu as grandi !

Adverbe interrogatif de manire.
Regarde
comme
(= comment)
je fais.
Voici
comme
il conta laventure sa mre.
(
LAFONTAINE
)

Adverbe de manire (conjonction attnue qui signifie
pour ainsi dire ).
Jentends
comme
une plainte.
Il tait
comme
mort.

Conjonction expltive (devant attribut ou apposition).
Je le considre
comme
absent.
Comme
spcialiste, il est trs intressant.
199
198
CONFUSIONS VITER
Quand
183
SYNTHSES
SI

Conjonction de subordination marquant la condition,
la concession (lopposition), la cause ou le temps.
Si
javais un avion, je serais heureux.
(condition)
Si
Paul se dit robuste, il est souvent malade.
(concession)
Comment laurais-je fait,
si
je nՎtais pas n ?
(cause)
(
LAFONTAINE
)
Si
je disais blanc, elle disait noir.
(temps)

Conjonction de subordination dans linterrogation indi-
recte (quivalent de
est-ce que
de linterrogation directe).
Dis-moi
si
tu viendras.
Il peut avoir une valeur exclamative.
Regarde
si
nous sommes contents !

Adverbe de quantit.
Je suis
si
content !

Adverbe daffirmation (dans le dialogue).
Tu navais tout de mme pas oubli ?
Si
.
Nota bene
Il ne pas confondre
si
avec
sy
.
Il
sy
rendit. Elle
sy
connat.
EN

Prposition (pour les nuances, les valeurs, voir 189).
une montre
en
or
fort
en
sport
vivre
en
ville
aller
en
Grce
se baigner
en
t
agir
en
personne responsable

Adverbe de lieu (= de l, nuance do lon vient).
Connais-tu la Grce ? J
en
reviens linstant, enchant(e).
201
200
CONFUSIONS VITER
Si
184

Pronom personnel (attnuation de ladverbe de lieu).
Y

Adverbe de lieu (o lon est ; o lon va).
J
y
suis, j
y
reste.
Mon village natal, j
y
TOUT

Dterminant indfini (= chaque).
tout
homme
toute
femme

Adjectif qualificatif (= entier).
tout
le village
toute
la ville

Pronom indfini (singulier neutre ; pluriel :
tous
,
toutes
).
Tout
vous est aquilon,
tout
me semble zphyr.
(
LAFONTAINE
)
Ils ne mouraient pas
tous
, mais
tous
taient frapps.(
LAFONTAINE
)

Nom commun (= totalit).
203
202
CONFUSIONS VITER
Y
185
SYNTHSES

Adverbe de quantit (= entirement, tout fait).
la ville
tout
entire les
tout
MME

Adjectif (donc variable)
plac devant le nom, marque lidentit :
les
mmes
ides
plac aprs le nom, marque linsistance :
les ides
mmes
Nota bene
Il est parfois difficile de distinguer ladjectif de
ladverbe.
Vos ides
mmes
me rebutent.
(= elles-mmes)
Vos ides
mme
me rebutent.
(= aussi, de plus)
204
CONFUSIONS VITER
Mme
186
QUELQUE

Dterminant indfini (au singulier ou au pluriel, selon
le sens).
Il possde
quelque
Nota bene
1.
Dans la locution concessive
quelque... que
( 148),

quelque
TEL

Dterminant indfini.
Telle
ville ma plu davantage. Jai lu
tel
206
205
CONFUSIONS VITER
Quelque
187
SYNTHSES
EN ANALYSE LOGIQUE
Les subordonnes circonstancielles
Une subordonne circonstancielle peut lier deux nuances.

Comme si
Nota bene
Un certain nombre de conjonctions de subor-
dination, les unes seulement homonymes, les autres vraiment
bivalentes, peuvent donner lieu des confusions :

parce que
208
207
188
BIVALENCES

si... que
(concessif), o les deux mots sont dans la mme pro-
EN ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
Tout
( 203),
mme
( 204),
quelque
211
210
209
BIVALENCES En analyse grammaticale
189
SYNTHSES
Certains mots, certaines locutions, ont, au cours des sicles,
perdu de leur valeur initiale, se sont attnus, au point
que, grammaticalement, il ne saurait tre question de
les analyser isolment.

y
dans
il
y
a
,
je m
y
connais en...
,
tu n
y
es pas...

en
dans
je m
en
vais
,
je m
en
tiens l
,
je n
en
peux mais...

ce (c)
dans
vouloir
c
est pouvoir
,
quest-
ce
que tu dis ?
,
c
est
lui qui a parl
,
jusquՈ
ce
que...
Nous avons l des emplois de mots ou de locutions propres
la langue franaise sans quivalents exacts dans les autres
GALLICISMES DEXPRESSION
On appelle gallicismes dexpression, de vocabulaire, des
mots ou des groupes qui sont loigns de leur sens premier.
un beau jour
dans cinq minutes
de bon matin
cest deux pas
dans une bonne heure
212
190
GALLICISMES
GALLICISMES DE SYNTAXE
On appelle gallicismes de syntaxe ou de construction des
mots ou des tours qui relvent plus de la grammaire que
du vocabulaire.
Mots ou locutions dont la valeur initiale
sest attnue
Sont considrs comme gallicismes de syntaxe des mots
ou des locutions qui ont perdu leur valeur initiale ;

il
214
213
191
SYNTHSES
les locutions indfinies
nimportequi (quoi, quel, o,
quand...)
,
je ne sais qui (quoi, quel, o, quand...)
.
Tu dis
nimporte quoi
.
Vous pouvez venir
nimporte quand
.
Il est parti
je ne sais o
; il reviendra
je ne sais quand
.
Tours elliptiques
De nombreuses expressions issues dellipses de toutes
sortes se sont figes.
EXPLTIFS
Contrairement aux ellipses (o lon sent quil manque un ou
plusieurs mots), il existe des mots dits expltifs , prati-
216
215
192
les conjonctions
que
193
SYNTHSES
LEUR NATURE
Relatives
Elles sont introduites par un pronom relatif.
220
219
218
217
194
TABLEAU RSUM
DES SUBORDONNES
Nota bene
Il ny a pas de subordonne circonstancielle de lieu.
Je connais la ville /
o tu habites
.
(relative)
Dis-moi /
o tu habites
.
(compltive interrogative)
Participiales
Elles quivalent des circonstancielles
de temps :
La tanche rebute
, il trouva du goujon.
(
LAFONTAINE
)
de cause :
Le froid persistant
, nous allummes le feu.
de concession :
Le problme identifi
, la solution manquait toujours.
de condition.
Nous irons vous voir,
Nota bene
1.
On noubliera pas dans lanalyse, les trois
LEUR FONCTION
Les circonstancielles
Aucune difficult pour la fonction des circonstancielles :
elles sont respectivement complment circonstanciel de
temps, de cause, de but, de consquence, de concession
223
222
221
TABLEAU RSUM DES SUBORDONNES Leur fonction
195
SYNTHSES
Nota bene
Cela vaut galement pour les propositions partici-
piales qui ont quatre valeurs circonstancielles possibles : temps,
225
224
TABLEAU RSUM DES SUBORDONNES Leur fonction
196
Que lon ait faire lanalyse dun mot, dun groupe de
mots, dune proposition ou dune phrase, il faut procder
avec mthode.
ANALYSE GRAMMATICALE
Nota bene
1.
Pour la fonction dun nom (ou dun pronom), il
227
226
197
MODLES
DANALYSE
5.
Dans lanalyse dune forme verbale, il faut faire attention au
conditionnel, tantt mode , tantt temps (de lindicatif :
futur du pass).
Je sais quil
viendra
.
Je savais quil
viendrait
.
(temps)
Il
viendrait
(mode)
, sil pouvait.
6.
228
MODLES DANALYSE Analyse grammaticale
198
Nota bene
Nota bene
Le mme problme se pose avec les appositions.
Hugo le pote le pote Hugo
Marine sa fille sa fille Marine
quivoques
230
229
MODLES DANALYSE Analyse grammaticale
199
SYNTHSES
ANALYSE LOGIQUE
Nota bene
Pour la fonction de la subordonne relative, dont
il est parfois difficile de cerner la valeur ( 134), on peut toujours
se contenter de la formule traditionnelle : complment de son
antcdent (exprim ou omis).
Bivalences
Une subordonne (circonstancielle, participiale) ou un
grondif peuvent avoir double valeur, quil convient de
signaler dans lanalyse ( 207-209).
quivoques
235
234
233
232
231
MODLES DANALYSE Analyse logique
200
Anacoluthe
Lanacoluthe est assez frquente avec une subordonne
temporelle dpendant dune indpendante incise ( 129
N.B.4).
Quand il voyait / passer quelque pauvre glaneuse :
Laissez / tomber exprs des pis , disait-il.
(
HUGO
)
(
= Quand il voyait :
sub. circ. de temps
passer ... glaneuse :
compltive
238
237
235
MODLES DANALYSE Analyse logique
201
SYNTHSES
une compltive par
que
, c.o.d. de la conditionnelle :
que je vous aime
;
la principale interrogative (voir le point dinterrogation
final) :
qui sait, brune aux yeux bleus
;
une compltive interrogative, c.o.d. de la principale
(
ce que
MODLES DANALYSE Analyse logique
202
TABLEAUX
DE CONJUGAISON

AVOIR
p. 204

TRE
p. 205

1
er
GROUPE
p. 206

VERBES IMPERSONNELS
p. 211

2
e
GROUPE
p. 207

3
e
GROUPE
p. 208
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jai
tuas
ila
nsavons
vsavez
ilsont
Imparfait
javais
tuavais
ilavait
nsavions
vsaviez
ilsavaient
Pass simple
jeus
tueus
ileut
nsemes
vsetes
ilseurent
Futur
jaurai
tuauras
ilaura
nsaurons
vsaurez
ilsauront
Futur du pass
jaurais
tuaurais
ilaurait
nsaurions
vsauriez
ilsauraient
Pass compos
jaieu
tuaseu
ilaeu
nsavonseu
vsavezeu
ilsonteu
Plus-que parfait
javaiseu
tuavaiseu
ilavaiteu
nsavionseu
vsaviezeu
ilsavaienteu
Pass antrieur
jeuseu
tueuseu
ileuteu
nsemeseu
vseteseu
ilseurenteu
Futur antrieur
jauraieu
tuauraseu
ilauraeu
nsauronseu
vsaurezeu
ilsauronteu
Fut. antr. du pass
jauraiseu
tuauraiseu
ilauraiteu
nsaurionseu
vsauriezeu
ilsauraienteu
Prsent
aie, ayons, ayez
Pass
aie (ayons, ayez) eu
Prsent
quejaie
quetuaies
quilait
quensayons
quevsayez
quilsaient
Imparfait
quejeusse
quetueusses
quilet
quenseussions
quevseussiez
quilseussent
Pass
quejaieeu
quetuaieseu
quilaiteu
quensayonseu
quevsayezeu
quilsaienteu
Plus-que-parfait
quejeusseeu
quetueusseseu
quileteu
quenseussionseu
quevseussiezeu
quilseussenteu
Prsent
cf.
Futur du pass :
j aurais, tu aurais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
jaurais eu, tu aurais eu
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
jeusse eu, tu eusses eu
Prsent
avoir
Pass
avoir eu
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
ayant
Pass
ayant eu
Prsent
en ayant
AVOIR
239
TABLEAUX DE CONJUGAISON Avoir
204
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jesuis
tues
ilest
nssommes
vstes
ilssont
Imparfait
jՎtais
tutais
iltait
nstions
vstiez
ilstaient
Pass simple
jefus
tufus
ilfut
nsfmes
vsftes
ilsfurent
Futur
jeserai
tuseras
ilsera
nsserons
vsserez
ilsseront
Futur du pass
jeserais
tuserais
ilserait
nsserions
vsseriez
ilsseraient
Pass compos
jait
tuast
ilat
nsavonst
vsavezt
ilsontt
Plus-que-parfait
javaist
tuavaist
ilavaitt
nsavionst
vsaviezt
ilsavaientt
Pass antrieur
jeust
tueust
ileutt
nsemest
vsetest
ilseurentt
Futur antrieur
jaurait
tuaurast
ilaurat
nsauronst
vsaurezt
ilsaurontt
Futur antr. du pass
jauraist
tuauraist
ilauraitt
nsaurionst
vsauriezt
ilsauraientt
Prsent
sois, soyons, soyez
Pass
aie (ayons, ayez) t
Prsent
quejesois
quetusois
quilsoit
quenssoyons
quevssoyez
quilssoient
Imparfait
quejefusse
quetufusses
quilft
quensfussions
quevsfussiez
quilsfussent
Pass
quejaiet
quetuaiest
quilaitt
quensayonst
quevsayezt
quilsaientt
Plus-que-parfait
quejeusset
quetueussest
quilett
quenseussionst
quevseussiezt
quilseussentt
Prsent
cf.
Futur du pass :
je serais, tu serais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
j aurais t, tu aurais t
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
j eusse t, tu eusses t
Prsent
tre
Pass
avoir t
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
tant
Pass
ayant t
Prsent
en tant
TRE
240
TABLEAUX DE CONJUGAISON tre
205
TABLEAUX DE CONJUGAISON
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jaime
tuaimes
ilaime
nsaimons
vsaimez
ilsaiment
Imparfait
jaimais
tuaimais
ilaimait
nsaimions
vsaimiez
ilsaimaient
Pass simple
jaimai
tuaimas
ilaima
nsaimmes
vsaimtes
ilsaimrent
Futur
jaimerai
tuaimeras
ilaimera
nsaimerons
vsaimerez
ilsaimeront
Futur du pass
jaimerais
tuaimerais
ilaimerait
nsaimerions
vsaimeriez
ilsaimeraient
Pass compos
jaiaim
tuasaim
ilaaim
nsavonsaim
vsavezaim
ilsontaim
Plus-que-parfait
javaisaim
tuavaisaim
ilavaitaim
nsavionsaim
vsaviezaim
ilsavaientaim
Pass antrieur
jeusaim
tueusaim
ileutaim
nsemesaim
vsetesaim
ilseurentaim
Futur antrieur
jauraiaim
tuaurasaim
ilauraaim
nsauronsaim
vsaurezaim
ilsaurontaim
Futur antr. du pass
jauraisaim
tuauraisaim
ilauraitaim
nsaurionsaim
vsauriezaim
ilsauraientaim
Prsent
aime, aimons, aimez
Pass
aie (ayons, ayez) aim
Prsent
quejaime
quetuaimes
quilaime
quensaimions
quevsaimiez
quilsaiment
Imparfait
quejaimasse
quetuaimasses
quilaimt
quensaimassions
quevsaimassiez
quilsaimassent
Pass
quejaieaim
quetuaiesaim
quilaitaim
quensayonsaim
quevsayezaim
quilsaientaim
Plus-que-parfait
quejeusseaim
quetueussesaim
quiletaim
quenseussionsaim
quevseussiezaim
quilseussentaim
Prsent
cf.
Futur du pass :
jaimerais, tu aimerais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
jaurais aim, tu aurais aim
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
jeusse aim, tu eusses aim
Prsent
aimer
Pass
avoir aim
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
aimant
Pass
ayant aim
Prsent
en aimant
PREMIER GROUPE
(ex. :
aimer
, voix active)
241
TABLEAUX DE CONJUGAISON Premier groupe
206
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jefinis
tufinis
ilfinit
nsfinissons
vsfinissez
ilsfinissent
Imparfait
jefinissais
tufinissais
ilfinissait
nsfinissions
vsfinissiez
ilsfinissaient
Pass simple
jefinis
tufinis
ilfinit
nsfinmes
vsfintes
ilsfinirent
Futur
jefinirai
tufiniras
ilfinira
nsfinirons
vsfinirez
ilsfiniront
Futur du pass
jefinirais
tufinirais
ilfinirait
nsfinirions
vsfiniriez
ilsfiniraient
Pass compos
jaifini
tuasfini
ilafini
nsavonsfini
vsavezfini
ilsontfini
Plus-que-parfait
javaisfini
tuavaisfini
ilavaitfini
nsavionsfini
vsaviezfini
ilsavaientfini
Pass antrieur
jeusfini
tueusfini
ileutfini
nsemesfini
vsetesfini
ilseurentfini
Futur antrieur
jauraifini
tuaurasfini
ilaurafini
nsauronsfini
vsaurezfini
ilsaurontfini
Futur antr. du pass
jeauraisfini
tuauraisfini
ilauraitfini
nsaurionsfini
vsauriezfini
ilsauraientfini
Prsent
finis, finissons, finissez
Pass
aie (ayons, ayez) fini
Prsent
quejefinisse
quetufinisses
quilfinisse
quensfinissions
quevsfinissiez
quilsfinissent
Imparfait
quejefinisse
quetufinisses
quilfint
quensfinissions
quevsfinissiez
quilsfinissent
Pass
quejaiefini
quetuaiesfini
quilaitfini
quensayonsfini
quevsayezfini
quilsaientfini
Plus-que-parfait
quejeussefini
quetueussesfini
quiletfini
quenseussionsfini
quevseussiezfini
quilseussentfini
Prsent
cf.
Futur du pass :
je finirais, tu finirais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
jaurais fini, tu aurais fini
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
jeusse fini, tu eusses fini
Prsent
finir
Pass
avoir fini
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
finissant
Pass
ayant fini
Prsent
en finissant
DEUXIME GROUPE
(ex. :
finir
, voix active)
242
TABLEAUX DE CONJUGAISON Deuxime groupe
207
TABLEAUX DE CONJUGAISON
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jesers
tusers
ilsert
nsservons
vsservez
ilsservent
Imparfait
jeservais
tuservais
ilservait
nsservions
vsserviez
ilsservaient
Pass simple
jeservis
tuservis
ilservit
nsservmes
vsservtes
ilsservirent
Futur
jeservirai
tuserviras
ilservira
nsservirons
vsservirez
ilsserviront
Futur du pass
jeservirais
tuservirais
ilservirait
nsservirions
vsserviriez
ilsserviraient
Pass compos
jaiservi
tuasservi
ilaservi
nsavonsservi
vsavezservi
ilsontservi
Plus-que-parfait
javaisservi
tuavaisservi
ilavaitservi
nsavionsservi
vsaviezservi
ilsavaientservi
Pass antrieur
jeusservi
tueusservi
ileutservi
nsemesservi
vsetesservi
ilseurentservi
Futur antrieur
jauraiservi
tuaurasservi
ilauraservi
nsauronsservi
vsaurezservi
ilsaurontservi
Futur antr. du pass
jauraisservi
tuauraisservi
ilauraitservi
nsaurionsservi
vsauriezservi
ilsauraientservi
Prsent
sers, servons, servez
Pass
aie (ayons, ayez) servi
Prsent
quejeserve
quetuserves
quilserve
quensservions
quevsserviez
quilsservent
Imparfait
quejeservisse
quetuservisses
quilservt
quensservissions
quevsservissiez
quilsservissent
Pass
quejaieservi
quetuaiesservi
quilaitservi
quensayonsservi
quevsayezservi
quilsaientservi
Plus-que-parfait
quejeusseservi
quetueussesservi
quiletservi
quenseussionsservi
quevseussiezservi
quilseussentservi
Prsent
cf.
Futur du pass :
je servirais, tu servirais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
jaurais servi, tu aurais servi
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
jeusse servi, tu eusses servi
Prsent
servir
Pass
avoir servi
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
servant
Pass
ayant servi
Prsent
en servant
TROISIME GROUPE
(ex. :
servir
, voix active)
243
TABLEAUX DE CONJUGAISON Troisime groupe
208
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jereois
tureois
ilreoit
nsrecevons
vsrecevez
ilsreoivent
Imparfait
jerecevais
turecevais
ilrecevait
nsrecevions
vsreceviez
ilsrecevaient
Pass simple
jereus
tureus
ilreut
nsremes
vsretes
ilsreurent
Futur
jerecevrai
turecevras
ilrecevra
nsrecevrons
vsrecevrez
ilsrecevront
Futur du pass
jerecevrais
turecevrais
ilrecevrait
nsrecevrions
vsrecevriez
ilsrecevraient
Pass compos
jaireu
tuasreu
ilareu
nsavonsreu
vsavezreu
ilsontreu
Plus-que-parfait
javaisreu
tuavaisreu
ilavaitreu
nsavionsreu
vsaviezreu
ilsavaientreu
Pass antrieur
jeusreu
tueusreu
ileutreu
nsemesreu
vsetesreu
ilseurentreu
Futur antrieur
jauraireu
tuaurasreu
ilaurareu
nsauronsreu
vsaurezreu
ilsaurontreu
Futur antr. du pass
jauraisreu
tuauraisreu
ilauraitreu
nsaurionsreu
vsauriezreu
ilsauraientreu
Prsent
reois, recevons, recevez
Pass
aie (ayons, ayez) reu
Prsent
quejereoive
quetureoives
quilreoive
quensrecevions
quevsreceviez
quilsreoivent
Imparfait
quejereusse
quetureusses
quilret
quensreussions
quevsreussiez
quilsreussent
Pass
quejaiereu
quetuaiesreu
quilaitreu
quensayonsreu
quevsayezreu
quilsaientreu
Plus-que-parfait
quejeussereu
quetueussesreu
quiletreu
quenseussionsreu
quevseussiezreu
quilseussentreu
Prsent
cf.
Futur du pass :
je recevrais, tu recevrais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
jaurais reu, tu aurais reu
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
jeusse reu, tu eusses reu
Prsent
recevoir
Pass
avoir reu
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
recevant
Pass
ayant reu
Prsent
en recevant
TROISIME GROUPE
(ex. :
recevoir
, voix active)
244
TABLEAUX DE CONJUGAISON Troisime groupe
209
TABLEAUX DE CONJUGAISON
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
jetends
tutends
iltend
nstendons
vstendez
ilstendent
Imparfait
jetendais
tutendais
iltendait
nstendions
vstendiez
ilstendaient
Pass simple
jetendis
tutendis
iltendit
nstendmes
vstendtes
ilstendirent
Futur
jetendrai
tutendras
iltendra
nstendrons
vstendrez
ilstendront
Futur du pass
jetendrais
tutendrais
iltendrait
nstendrions
vstendriez
ilstendraient
Pass compos
jaitendu
tuastendu
ilatendu
nsavonstendu
vsaveztendu
ilsonttendu
Plus-que-parfait
javaistendu
tuavaistendu
ilavaittendu
nsavionstendu
vsavieztendu
ilsavaienttendu
Pass antrieur
jeustendu
tueustendu
ileuttendu
nsemestendu
vsetestendu
ilseurenttendu
Futur antrieur
jauraitendu
tuaurastendu
ilauratendu
nsauronstendu
vsaureztendu
ilsauronttendu
Futur antr. du pass
jauraistendu
tuauraistendu
ilauraittendu
nsaurionstendu
vsaurieztendu
ilsauraienttendu
Prsent
tends, tendons, tendez
Pass
aie (ayons, ayez) tendu
Prsent
quejetende
quetutendes
quiltende
quenstendions
quevstendiez
quilstendent
Imparfait
quejetendisse
quetutendisses
quiltendt
quenstendissions
quevstendissiez
quilstendissent
Pass
quejaietendu
quetuaiestendu
quilaittendu
quensayonstendu
quevsayeztendu
quilsaienttendu
Plus-que-parfait
quejeussetendu
quetueussestendu
quilettendu
quenseussionstendu
quevseussieztendu
quilseussenttendu
Prsent
cf.
Futur du pass :
je tendrais, tu tendrais
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
jaurais tendu, tu aurais tendu
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
jeusse tendu, tu eusses tendu
Prsent
tendre
Pass
avoir tendu
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
tendant
Pass
ayant tendu
Prsent
en tendant
TROISIME GROUPE
(ex. :
tendre
, voix active)
245
TABLEAUX DE CONJUGAISON Troisime groupe
210
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
ilneige
Imparfait
ilneigeait
Pass simple
ilneigea
Futur
ilneigera
Futur du pass
ilneigerait
Pass compos
ilaneig
Plus-que-parfait
ilavaitneig
Pass antrieur
ileutneig
Futur antrieur
ilauraneig
Futur antr. du pass
ilauraitneig
(inusit)
Prsent
quilneige
Imparfait
quilneiget
Pass
quilaitneig
Plus-que-parfait
quiletneig
Prsent
cf.
Futur du pass :
ilneigerait
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
ilauraitneig
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
iletneig
Prsent
neiger
Pass
avoir neig
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
neigeant
Pass
ayant neig
Prsent
en neigeant
VERBES IMPERSONNELS
(ex. :
neiger
, 1
er
groupe)
246
TABLEAUX DE CONJUGAISON Verbes impersonnels
211
TABLEAUX DE CONJUGAISON
INDICATIF
SUBJONCTIF
Prsent
ilpleut
Imparfait
ilpleuvait
Pass simple
ilplut
Futur
ilpleuvra
Futur du pass
ilpleuvrait
Pass compos
ilaplu
Plus-que-parfait
ilavaitplu
Pass antrieur
ileutplu
Futur antrieur
ilauraplu
Futur antr. du pass
ilauraitplu
(inusit)
Prsent
quilpleuve
Imparfait
quilplt
Pass
quilaitplu
Plus-que-parfait
quiletplu
Prsent
cf.
Futur du pass :
ilpleuvrait
Pass 1
re
forme
cf.
Futur antr. du pass :
ilauraitplu
Pass 2
e
forme
cf.
Subj. pl.-que-pft.
(sans
que
)
:
iletplu
Prsent
pleuvoir
Pass
avoir plu
CONDITIONNEL
IMPRATIF
INFINITIF
PARTICIPE
GRONDIF
Prsent
pleuvant
Pass
ayant plu
Prsent
en pleuvant
VERBES IMPERSONNELS
(ex. :
pleuvoir
, 3
e
groupe)
247
TABLEAUX DE CONJUGAISON Verbes impersonnels
212
INDEX
A

32, 111, 186
seule fin que
147
N.B.3
abstrait 19
N.B.1
accompagnement 41
accord 33
N.B.
,
53
N.B.4
, 55
N.B.6
,
81
N.B.2
;
du p. pass
181
-186
acronymes 20
actif 20
action 29, 90
adj. numr. ordin. 6,
71
N.B.2
; qual. 6,
6-71,
163
-165 ; verbal
94,
103
-104
adverbe 6, 24, 37
N.B.
,
71,
163
-165 ; de
circonstance 6, 108 ;
dopinion 6, 109
affection 55
N.B.5
affirmation 97, 102
ge (quantit) 43
agent 7, 31
aimer
241
anacoluthe 129
N.B.4
,
236
analogie 144
N.B.4
analyse 1-15 ;
du verbe 99 ;
grammat. 5-8,
226
-231 ; logique
9-14,
232
-237
anatomie 4
annonce (pron.) 29
N.B.8
antriorit 144
antonyme 70
N.B.
aphrse 20
apocope 20
apostrophe 7, 21, 55,
105, 139
appartenance 32
appeler (s)
33
appos, apposition 7,
22, 56, 67
N.B.1
, 139
aprs que
144
archasme 82
N.B.1
article 58
atone 76
N.B.3
, 84
attnuation
106
N.B.1
B
baill belle
85
N.B.
barbarismes verbaux
169
bivalences
207-213
,
229, 234
but 36
N.B.
, 44
C
a
85
car, parce que
, 145
catgories 6
INDEX
214
Les numros renvoient aux paragraphes du livre.
La mention
N.B.
renvoie au nota bene du indiqu.
comparaison 42
comparatif de ladj.
64
, 70 (3) ; de ladv.
108
N.B.2
comparative 150
complment 112, 160
D
dans
190
date 37
de
expltif 29
N.B.10
,
33, 66
N.B.3
, 102,
113 (2)
dfectifs 91
N.B.3
dfense 102
dfrence 55
N.B.5
degr de ladj.
64
,
70 (3) ; de ladv.
108
N.B.2
dlibration 102
dmonstratif 58, 85
dsobir
31
destination 32,
35
N.B.3
, 47
dterminants 6, 22,
57
-60
dialogue 128 (3),
147
N.B.5
E
chapp belle
185
N.B.
galit (diffrence)
150
lgance de style
56
N.B.5
, 137 (2)
ellipse, elliptique
13
N.B.
, 39, 123,
INDEX
tre
215
INDEX
tymologie 2
exclamation 21, 97,
102, 142
expltif 78 (6),
85
N.B.4
,
216
, 231
F
faire
33, 141
N.B.3
,
176, 185
N.B.
,
186
N.B.1
falloir
180
N.B.1
familier 42
N.B.4
,
65
N.B.4
, 63, 64
N.B.4
,
78 (6), 86
N.B.1
,
155
fig, 30, 31
N.B.5
,
85
N.B.3
, 149,
154
N.B.5
finale 36
N.B.
, 44
finir
242
fonction des mots 7 ;
de ladj. 65-71,
163
-165 ; du nom
25
-
56,
158
-160 ;
du pron. 77-78, 82,
162
; des sub. 14,
222
-225
force
(= beaucoup de)
50
N.B.3
futur simple 169
G
gallicismes 29
N.B.8
,
30 , 37
N.B.4
,
212-216
, 231, 237
genre 19, 59
H
hsitation 102
I
il y a
29
N.B.9
, 179
il
, 180
N.B.4
impratif 94
impersonnel 96
N.B.2
,
177
-180,
246
incise (intercale)
129
indfini 6, 58, 86
indpendante
121-129
J
jeux de mots 33
N.B.
juxtapos 122
juxtaposition 24,
56
N.B.1
L
laver
167
lieu 36, 47
locution verbale 98
(1), 214
lorsque
144, 148
M
malgr
45
mang aux vers
35
N.B.5
manire 39,
106
masculin 19, 59
matire 47
maudite
169
INDEX tymologie
216
meilleur
64
mme
204
mieux
108
N.B.2
modes 94, 127, 168
moindre (le)
64
mot 1-9
mouvement vers 51
moyen 40, 51,
106
N.B.1
;
de passage 36
N.B.3
N
narration (infin. de)
102
nature 6, 10-12, 58 ;
des sub. 11,
217
-221
ne
expltif 140 (1), 144
N.B.4
, 147
N.B.4
n
169
ne que
109
N.B.1
neiger
246
neutre 29
N.B.9
,
71
N.B.1
, 74
O

55
N.B.3
,
118
obir
7, 30, 32,
138
P
par
31, 38
N.B.
,
191
parallle 150
N.B.6
INDEX
pour
217
INDEX
pourvu que
149
prdicat 29
prliminaires 1-
17
prposition 6,
110
-113,
187
-194 ;
expltive 56
N.B.2
,
113 (2)
principale 121-129
prix (quantit) 43
pronom 6, 24,
72
-87,
162
pronominale (voix) 92
pronominaux
174
-176
proportion 150
propos 47
proposition
119
-154 ;
Q
qualit 47
quand
198
quant
45, 56
N.B.4
,
113 (2)
quantit 43, 47
que
80, 87, 139-140,
144
N.B.5
, 145
N.B.4
,
146-147, 149,
196
quelque, quel que
205
qui est-ce qui (que)
29
qui vive
135
N.B.2
qui
80, 82, 87,
195
;
= si on, 134
N.B.
,
195
N.B.
quiconque
80,
81
N.B.1
quoi
82
quoique, quoi que
80, 148
R
rappeler (se)
30
recevoir
244
rflchi 60 (2), 78 (2),
84
N.B.2
rgle 1-3, 2-4 , 173
relatif (dterm.
pron.), 58,
79
-82
relative 23, 131,
133
-137, 224 ;
double dinfin.
82
N.B.2
, 137 (5), 141
relief (mise en)
29
N.B.8
, 66
N.B.2
reprise (pronom de)
29
N.B.8
, 78 (6), 142
ressemblance 150
rire de (se)
175
S
sans
194 ;
que
146,
148
semi-auxiliaire 98 (2)
sens du verbe 93, 176
sens 3, 4 (1), 128 (2)
servir
243
si
142
N.B.2
, 149,
200
;
bien que
146
N.B.3
;

que
146, 148
sigles 20
simultanit 144
singulier 19, 59
T
tableaux 167,
217
-225,
239-247
taille (quantit) 43
INDEX
pourvu que
218
tel (que, quel)
150
N.B.2
,
206
temporelle 144
temps 37, 47, 154 ;
du verbe 95
tendre
245
terminaisons 169
tonique 60 (3),
76
N.B.3
tours 97, 127
tout
203
; expltif
106
N.B.2
tout que
148
N.B.3
transitif 31, 93
trs
, 64, 108
N.B.2
tronqus (mots) 20
trop
64
N.B.6
, 150,
164
N.B.
U
un tel, untel
206
une fois
(expltif)
144
N.B.2
, 154
N.B.2
,
216
unipersonnel 96
N.B.2
,
177
-180,
246
V
variable 6
verbe 6,
88-106
, 127,
136, 139, 141-142,
145-150, 153,
238-
247
voici, voil
128 (1),
139, 141
N.B.3
voix 92
Y
y
76,
202
Z
zeugma 116
N.B.
,
137 (6)
INDEX zeugma
219
INDEX
REMISE NIVEAU
ENSEIGNEMENT
PROFESSEUR DES COLES
Objectif
CONCOURS
O
remise
niveau
pour
lIUFM
analyse grammaticale

Приложенные файлы

  • pdf 24003387
    Размер файла: 930 kB Загрузок: 1

Добавить комментарий